Archives du mot-clé zinedine zidane

Foot Transfert – Les 10 Français les plus chers de l’histoire du football

Corentin Tolisso a signé au Bayern pour 41,5M€, il devient le 4e Français le plus cher, en terme d’indemnité de transfert payée. – @Twitter

C’est un palmarès qui n’a plus guère bougé entre la fin du 20e siècle dernier et l’après 2015. Tout ce temps, les footballeurs français les plus chers de l’histoire du foot en transfert sont quasiment restés les mêmes, avec Zinedine Zidane, longtemps en tête après que le Real Madrid eut versé 73,5M€ pour le signer. Ou Lilian Thuram, Nicolas Anelka et le toutefois plus récent Karim Benzema. Mais depuis 2015 et les départs d’Anthony Martial à Manchester United ou de Kondogbia à l’Inter Milan, les Français sont à leur avantage.

Corentin Tolisso entre directement au pied du podium des footballeurs français les plus chers de l’histoire

Et ce mercato estival ouvert confirme la règle établie. Avec Corentin Tolisso, ancien joueur de l’Olympique Lyonnais pour qui le Bayern Munich a payé 41,5 millions d’euros d’indemnité de transfert. Le milieu de terrain de 22 ans est au pied du podium des footballeurs nationaux les plus couteux. Que dire sinon du plus cher d’entre tous, toutes nationalités, âges, époques ou postes confondus ? On veut bien sûr parler de Paul Pogba, pour qui Manchester United a réglé 105 millions d’euros, hors bonus additionnels, à la Juventus Turin.


L'iPhone en or 24k de Divock Origi (Liverpool) par Sportune

En attendant un transfert de Griezmann, c’est encore Pogba, le plus cher du foot à l’échelle du monde

Le milieu de terrain international est encore le transfert le plus élevé du foot, un record qui sera naturellement battu un jour ou l’autre, peut-être justement par un autre footballeur français, en la personne d’Antoine Griezmann. L’attaquant de l’Atlético Madrid espérait bouger dès cet été pour United qui voudrait l’associer à Pogba. Mais l’interdiction de recruter, ordonnée par le TAS au club colchonero a remis ce départ en question. Ce n’est que partie remise pour « Grizzi », normalement pour la saison prochaine. D’ici-là, Pogba reste le plus cher, devant Zidane et Martial. La suite de ce palmarès est à voir en résumé, ci-dessous…

Les 10 Français les plus chers de l’histoire du foot

  • 10=. Morgan Schneiderlin, à Manchester United (2015-2016) = 35.000.000€
  • 10=. Moussa Sissoko, à Tottenham (2016-2017) = 35.000.000€
  • 10=. Karim Benzema, au Real Madrid (2009-2010) = 35.000.000€
  • 8. Nicolas Anelka, au Real Madrid (1999-2000) = 35.000.000€
  • 7. N’Golo Kanté, à Chelsea (2016-2017) = 35.800.000€
  • 6. Geoffrey Kondogbia, à l’Inter Milan (2015-2016) = 36.000.000€
  • 5=. Corentin Tolisso, au Bayern Munich (2017-2018) = 41.500.000€
  • 5=. Lilian Thuram, à la Juventus Turin (2001-2002) = 41.500.000€
  • 3. Anthony Martial, à Manchester United (2015-2016) = 60.000.000€
  • 2. Zinedine Zidane, au Real Madrid (2001-2002) = 73.500.000€
  • 1. Paul Pogba, à Manchester United (2016-2017) = 105.000.000€

Real Madrid – Zidane a touché un pactole de sa victoire en Ligue des champions 2016

Sa victoire en Ligue des champions 2016 aurait rapporté près de 13M€ à Zinedine Zidane. – @Twitter

Gagner une Ligue des champions avec six mois d’expérience, sur le banc d’un top club mondial, c’est le défi relevé et réussi, la saison dernière, par le Français Zinedine Zidane au Real Madrid. Cet exploit sans précédent a rapporté (très) gros à Zizou, selon de nouveaux extraits des Football Leaks relayés par le journal Der Spiegel, en Allemagne. Lequel nous explique que le champion du monde 98 a signé, en 2016, un contrat jusqu’en juin 2018, à 5.781.818 euros bruts la saison.


A bord du Hummer customisé de Mauro Icardi… par Sportune

La victoire en Ligue des champions 2016 aurait rapporté près de 13M€ à Zinedine Zidane

Contrat naturellement assorti de primes et de clauses parmi lesquelles, l’une prévoyait que le technicien français double son salaire annuel dans le cas d’un succès de son club, au mois de mai 2016, en Ligue des champions. Celle que le Real a gagné au forceps, face à son voisin l’Atlético, aux tirs au but (1-1, 5-3 tab). A cela, s’ajoute le bonus de titres ; selon les journalistes du Der Spiegel et auteurs du livre Football Leaks: The Dirty Business of Football, chaque titre rapporte à l’entraîneur de 44 ans, un bonus de 1,5 millions d’euros supplémentaires.

Une prolongation de contrat jusqu’en 2020 est à l’étude au Real Madrid

Si bien qu’à l’addition de tout, ils estiment que le succès madrilène en C1 2016 a rapporté près de 13 millions d’euros, à Zinedine Zidane. Une prolongation du contrat du Marseillais est actuellement à l’étude, avec un bail à l’échéance du mois de juin 2020 et une augmentation certaine de son salaire, plus proche de ses pairs, Pep Guardiola (Manchester City, 17,5M€/an), José Mourinho (Manchester United, 16M€/an) ou Carlo Ancelotti (Bayern Munich, 12M€/an).

Real Madrid – A Naples, les Madrilènes vont vivre la nuit de palais

Zinedine Zidane et ses joueurs vont passer la nuit dans le vieux Naples, avant le mathc de Ligue des champions, demain. – @Twitter

Ils ont, tous autant qu’ils sont dans le riche collectif madrilène, l’habitude de fréquenter les plus beaux hôtels et de mener la vie de château. Mais celle de palais ? Parce que ce lundi, les joueurs et staff du Real Madrid sont à Naples pour y passer la nuit, avant d’affronter, demain mardi, en Ligue des champions, l’équipe du Napoli.

Visite du Palazzo Caracciolo, l'hôtel du Real Madrid, à Naples

Le Real Madrid va passer la nuit dans l’ancien palais du roi de Naples

Le club merengue a coché le très chic et luxueux Palazzo Caracciolo, en plein coeur du vieux Naples pour le repos de ses guerriers. L’endroit est très particulier, c’est un vestige d’histoire de la ville, anciennement la résidence du roi de Naples et après lui d’aristocrates influents. Transformé, depuis en hôtel, le puissant groupe AccorHotels, qui en est le propriétaire a fait du lieu un endroit à la frontière de l’authentique et du moderne.

Toutes les commodités s’offrent à Benzema, Cristiano Ronaldo et leurs partenaires

Les joueurs de Zinedine Zidane n’y passeront qu’une nuit, mais avec une toute partie, des 146 chambres et pièces de l’hôtel, privatisés pour eux. S’ils le souhaitent, ils pourront aller au spa ou au sauna, faire un saut à la piscine, profiter du calme de la terrasse ou du jardin ou sinon s’installer au restaurant, pour déguster l’une des nombreuses spécialités locales, à commencer par la pizza. Pas sûr, toutefois, que ce genre de petit écart, soit autorisés aux joueurs.

On vous fait la visite de l’hôtel Palazzo Caracciolo en images, via le diaporama ci-dessus.

Quand Zinedine Zidane recevait une voiture pour claquer des buts !

Smaïl Zidane se souvient du jour où son fils a reçu une voiture pour marquer un but. – @Youtube

Un Zidane qui se livre. Mais une fois n’est pas coutume, c’est Smaïl, le père de Zinedine – que lui appelle Yazid -, qui sort ce jeudi « Sur les chemins de pierres », sorte de roman autobiographique, aux éditions Lafon. Le journal Le Parisien, nous en livre les bonnes feuilles, notamment le passage de la finale de la coupe du monde 98, que le père du joueur n’a pas vu. Ou, pour ce qui nous intéresse, de croustillantes anecdotes sur le monde du foot et ses petits travers.


5 Footballeurs dans la voiture de Mr Tout le monde par Sportune

Des vêtements pour récompenser les premiers buts de Zidane

Comme l’histoire des primes versées à Zinedine Zidane au début de sa carrière. Smaïl raconte : « Je me souviens d’une anecdote qu’il (Zinedine) nous avait racontée dans les premiers temps de sa formation : Papa, tu sais ce que m’a dit mon entraîneur ? « Zidane, si tu mets un but au prochain match, je te laisse aller dans le plus beau magasin de vêtements de Cannes et prendre tout ce qui te fait plaisir. » […] C’est gentil de sa part, mais j’ai trouvé la méthode de motivation un peu curieuse. »

« Une voiture si tu mets un but ! »

Et le père de l’actuel coach du Real Madrid de poursuivre le détail des primes pas banale offertes à son fils : « Plus tard, en 1991, le président du club (AS Cannes) Alain Pedretti, lui réitérera la même promesse : une voiture si tu mets un but ! Et il l’a eue ! » Smaïl Zidane ne nous dit pas combien de voitures son fils a reçu pour les 150 et quelques buts qu’il a inscrit dans sa carrière professionnelle. Mais il a gagné assez, pour s’offrir les pus belles.

Les 10 joueurs les plus chers au moment de leur retraite

La cote marchande de Zinedine Zidane était encore élevé quand il a raccroché, en 2006.

Ils ont pris leur retraite, par la force de l’âge, d’un corps usé trop vite ou, dans le cas du talentueux allemand Sebastian Deisler, d’un mental fragile. Quand ils ont raccroché définitivement leurs crampons, tous valaient pourtant pas mal d’argent sur le marché des transferts. Dans la liste des 10 joueurs les plus chers au moment de leur retraite, on remarque d’abord la présence de deux joueurs français, en tête et d’un ancien du championnat du France, Pauleta, qui portait les couleurs du PSG quand il a décidé de stopper.


A bord du Hummer customisé de Mauro Icardi… par Sportune

Zinedine Zidane valait encore 12,5M€ sur le marché des transferts à l’arrêt de sa carrière

Zinedine Zidane a 34 ans quand il arrête en 2006. Il sort d’une saison à la fois pleine et compliquée avec le Real Madrid et l’équipe de France, finaliste du Mondial face à l’Italie. Le champion du monde 98 a encore une saison de contrat et vaut toujours 12,5 millions d’euros sur le marché des transferts, mais en avril 2006, il décide de résilier son bail, avant son échéance. Le Tchèque Pavel Nedved et le Portugais Luis Figo, deux autres anciens Ballon d’or appartiennent eux aussi à ce Top. Le premier était estimé à 9,5 millions à l’arrêt de sa carrière, à 36 ans ; le Portugais un peu moins cher, à 7 millions d’euros, au même âge.

Willy Sagnol a raccroché trop vite les crampons

Willy Sagnol était plus jeune quand il a raccroché, contraint par un tendon d’Achille fragile. A 31 ans, l’ex-latéral droit et du Bayern Munich avait encore du talent à revendre, en témoigne sa cote marchande de l’époque, à 9,5 millions d’euros. Enfin, Pauleta, l’inusable buteur portugais qui avait encore 35 ans, sinon les jambes, au moins le talent pour plier les défenses adverses. « L’Aigle des Açores » avoisinait les 4,5 millions d’euros sur le marché des transferts, au moment de sa retraite, en 2008.

Les 10 joueurs les plus chers au moment de leur retraite

  • 1. Zinedine Zidane (Real Madrid), 34 ans = 12.500.000€
  • 2. Willy Sagnol (Bayern Munich), 31 ans = 9.500.000€
  • 3. Pavel Nedved (Juventus Turin), 36 ans = 9.000.000€
  • 4. Dean Ashton (West Ham United), 26 ans = 8.500.000€
  • 5. Luis Figo (Iinter Milan), 36 ans = 7.000.000€
  • 6. Álvaro Domínguez (Borussia Mönchengladbach), 27 ans = 6.000.000€
  • 7. Daniel Osvaldo (Boca Juniors), 30 ans = 5.000.000€
  • 8. Sebastian Deisler (Bayern Munich), 27 ans = 5.000.000€
  • 9. Pauleta (Paris Saint-Germain), 35 ans = 4.750.000€
  • 10. Oliver Kahn (Bayern Munich), 39 ans = 4.500.000€