Anelka, Ribery, Gallas, tous avaient lu la charte des Bleus

Posté le 20 juin 2010 par

x0

FOOTBALL – Samedi une lectrice de Sportune nous avait rappelé, sur notre profil Facebook, l’existence d’une charte de l’équipe de France initiée par les Bleus eux-mêmes. Dans celle-ci, il y est fait référence au comportement que les joueurs se doivent d’appliquer sur et hors du terrain et les sanctions qu’ils encourent en cas de non respect de ces règles. Ainsi l’article 1.7 stipule-t-il que tout propos grossiers et injurieux feront l’objet d’une sanction au même titre d’ailleurs que les gestes ou comportements obscènes (article 1.8).

Anelka, Gallas et Ribery ne l’ignoraient pas

Nicolas Anelka

Nicolas Anelka

Or selon le quotidien l’Equipe, ce dimanche, Nicolas Anelka (évincé des Bleus pour ses remarques déplacées envers le sélectionneur), William Gallas (auteur d’un doigt d’honneur à l’encontre d’un journaliste de TF1) ou encore Franck Ribéry (à qui la rumeur prête des relations conflictuelles avec Yoann Gourcuff) ont tous eu connaissance de cette charte vieille d’à peine un an, depuis le 10 février 2009 exactement à la veille d’un match entre la France et l’Argentine. Dans les textes, les internationaux incriminés risquent jusqu’à 5000 euros d’amende. Ce pourrait être plus sévère encore pour Nicolas Anelka, premier joueur de l’histoire de l’équipe de France à avoir été évincé d’une coupe du Monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.