Arsenal: Wilshere et la « blague » Twitter qui ne plaît pas à l’UEFA…

Posté le 11 juillet 2012 par

x0

Jack Wilshere @IconSport

L’UEFA interdit strictement aux joueurs de football de parier sur leur propre club, chacun d’entre eux est censé le savoir. Pourtant, selon l’AFP, Jack Wilshere vient de faire l’objet d’une sanction en ce sens de la part de l’instance suprême du football européen. C’est à la suite de « tweets » de la part du jeune milieu de terrain que l’UEFA s’est penché sur son cas. Ils concernaient le match Olympiakos – Arsenal en décembre 2011 en C1 que le club londonien avait gagné par 3 buts à 1.

Arsenal: quand Wilshere prévoit un but de Frimpong…

Jack Wilshere était blessé sur cette rencontre et s’est fendu de quelques tweets un peu limite avec la loi en vigueur sur les paris… « Ca valait le coup de risquer 10 livres », a-t-il premièrement déclaré sur son compte officiel. Avant d’en rajouter une couche: « Frimmy a bien failli me faire gagner de l’argent sur ce coup-là ». L’international anglais a-t-il donc parié sur l’ouverture du score de son coéquipier Emmanuel Frimpong ? Selon le joueur, il ne s’agissait que d’une blague: « Je n’ai pas parié sur ce match, je sais que nous n’en avons pas le droit », a-t-il conclu.

C’était perdu d’avance pour Wilshere…

Alors, Blague ou pas blague? « Le joueur a été averti, car il n’a pas respecté les principes qui garantissent l’intégrité des matches et des compétitions. La sanction se limite à un avertissement », a tranché l’UEFA par le biais de son porte-parole. Enfin… Il faut dire que le pari était plus qu’osé de la part de Wilshere, Frimpong n’ayant inscrit qu’un seul but de toute sa carrière professionnelle avec la réserve d’Arsenal. On lui pardonne à ce pauvre Wilshere, victime d’une saison blanche après une fracture de la cheville droite.

Ecrit par @Marcelo6Martins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.