ASSE, FCGB Transfert – Ça coûterait combien de faire signer Shoya Nakajima (FC Tokyo) ?

30 novembre 2017 à 12:30 par Ludo

5

Shoya Nakajima compterait l’AS Saint-Etienne et les Girondins de Bordeaux pour clubs intéressés, en France. – @Twitter

A la recherche d’un bon renfort offensif, efficace et pas cher. C’est le lot d’une grande quantité de clubs de foot, c’est notamment ce qui anime les cellules de recrutement de l’AS Saint-Etienne et des Girondins de Bordeaux, deux formations qui manquent d’un peu de mordant en pointe. Selon une information récente de Record au Portugal, les deux clubs de Ligue 1 viseraient un même profil que celui du japonais Shoya Nakajima. A 23 ans, le jeune homme découvre l’Europe cette saison, en prêt du FC Tokyo à qui il appartient, au Portimonense au Portugal. Auteur de 6 buts et 2 passes décisives en huit matchs le joueur est en train de réussir son intégration sur le Vieux Continent. Du coup, ça pourrait coûter combien à l’ASSE et au FCGB de faire signer Shoya Nakajima ? Regardons…

L’AS Saint-Etienne et les Girondins de Bordeaux suivraient un même espoir japonais

A 23 ans, le buteur nippon appartient encore à la catégorie espoir. L’étiquette « talentueux » en plus fait forcément grimper son prix. Mais il vient de loin, dans un championnat japonais très peu médiatisé, pour ne pas dire pas du tout suivi du grand public en Europe. Ça réduit de fait sa cote sur le marché des transferts. Elle est estimée proche du million d’euros, elle se bonifie forcément de plus, tant qu’il flambe avec son équipe portugaise. Le fait est, toutefois que Portimonense, promu cette saison en Liga NOS (le championnat élite du foot portugais), dispose de 20% des droits du joueur et d’une option sur le reste. Option qu’il pourrait décider de lever, avant même la fin de l’exercice en cours.

Vous aimerez aussi:  OM, PSG, ASSE, OL... Le joueur le plus cher par club de Ligue 1 selon le CIES

Un recrutement qui peut rapporter gros autant que faire flop pour l’ASSE et le FCGB

Sur le salaire sinon, celui de Shoya Nakajima est plutôt modeste, rapporté à l’échelle de la Ligue 1, bien sûr. Il avoisine les 160.000 euros la saison complète, hors bonus additionnels. C’est proche d’être l’équivalent chez les Verts, de Jonathan Bamba qui réclame toutefois conséquemment plus à sa direction. Comprenons donc que pour Saint-Etienne ou Bordeaux, Shoya Nakajima est un vrai pari, financièrement gagnant à coup sûr, si cela fonctionne, mais qui n’en reste pas moins risqué si l’acclimatation et l’intégration du joueur ne prennent pas.




5 Responses to ASSE, FCGB Transfert – Ça coûterait combien de faire signer Shoya Nakajima (FC Tokyo) ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV