ASSE: Les 10 pires flops financiers des Verts

Posté le 24 avril 2012 par

x1

Boubacar Sanogo - @Iconsport

Boubacar Sanogo - @Iconsport


« Le changement c’est maintenant ». Non, ce n’est pas de politique dont nous vous parlons mais de football et d’un club en particulier : l’ASSE. Car les Verts tentent actuellement de négocier le transfert définitif de Florent Sinama-Pongolle prêté par le Sporting mais pas à n’importe quel prix soucieux que sont les dirigeants, de veiller aux finances du club.

ASSE, souviens-toi l’été 2009…

La rigueur que s’imposent les Verts est nouvelles et fait suite à des étés dispendieux ; jusqu’à presque 20 millions d’euros lâchés sur le marché des transferts en 2009-2010 pour un résultat final décevant tant sportivement que financièrement. Ce mercato estival 2009 sont en effet arrivés, Boubacar Sanogo, Gonzalo Bergessio et Gelson Fernandes soit trois des dix pires flops financiers (voir Top 10 ci-dessous) du club selon nos estimations à Sportune.

Bergessio, Sanogo et Gelson Fernandes : trio de plomb de l’ASSE

Sur les 14,2 millions d’euros dépensés pour ces trois joueurs-là, l’ASSE n’en a récupéré que deux de la vente de Bergessio à Catane. Sanogo, lui, ne serait plus présent chez les Verts après qu’un arrangement eut été trouvé ; pourtant des rumeurs font état d’un désaccord et de la volonté de l’Ivoirien d’attaquer le club stéphanois en justice. Quant à l’international suisse, Gelson Fernandes, il va de prêt en prêt, d’Italien en Angleterre, sans convaincre personne de le racheter.

Les Verts n’ont pas toujours eu le nez creux dans leur recrutement

Autre transfert à oublier pour les Stéphanois, celui de Sylvain Monsoreau acheté cher (4M€) à Monaco et laissé libre moins de quatre ans plus tard, non sans avoir éprouvé en début de saison 2011-2012 le loft décidé par la direction. L’on trouve aussi dans ce Top 10 des plus gros flops financiers de l’ASSE, des buteurs stériles (Grax, Gigliotti, Mirallas) et deux joueurs étrangers, l’un scandinave l’autre russe, qui n’auront pas marqué les mémoires collectives et surement moins celles des fans des Verts.

30 millions d’euros foutus en l’air sur le marché des transferts

Notons enfin qu’il y a pour plus de 30 millions d’euros d’indemnités dans notre Top 10 consacré aux flops financiers de l’AS Saint-Etienne. Cela représente plus de la moitié du budget aligné cette saison par les Verts en Ligue 1 (52 millions d’euros). Et justifie d’autant mieux la réflexion de Roland Romeyer dans la semaine à propos de Sinama-Pongolle : « Même s’il nous donne satisfaction, 3,5M€, ce n’est pas des cailloux ! » Surtout si ça doit se terminer derrière… en casserole !
Ecrit par @T_Filhol

no images were found

Une réflexion au sujet de « ASSE: Les 10 pires flops financiers des Verts »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.