ASSE: Wendel des Girondins de Bordeaux, combien il coûte(rait) ?

26 juillet 2011 à 14:07 par Palissarde

0
Geraldo Wendel, joueur des Girondins de Bordeaux - Photo: @Iconsport

Geraldo Wendel, joueur des Girondins de Bordeaux - Photo: @Iconsport

Le milieu de terrain des Girondins de Bordeaux, Geraldo Wendel, est dans les petits papiers de l’ASSE sur ce mercato 2011. Interrogé sur le sujet, Jean-Louis Triaud, président du club aquitain, détaille l’état des discussions, ce mardi, dans L’Equipe. « Saint-Etienne ne nous a proposé, pour l’instant, que des joueurs en échange et ça ne nous intéresse pas », explique le dirigeant. Combien les Verts devraient-ils donc mettre sur la table pour s’offrir un joueur comme Geraldo Wendel ? Sportune fait le point.

Wendel à l’ASSE, l’indemnité devrait tourner autour de 2M€

Côté indemnité de transfert, le Brésilien arrive en fin de contrat dans moins d’un an à Bordeaux. Difficile, donc, pour les Girondins de se montrer gourmand. Fin mai, lorsque le joueur figurait dans les petits papiers du club qatarien d’Al-Gharafa, la presse évoquait la possibilité d’un transfert moyennant 2M€. Le prix devrait rester identique pour Saint-Etienne, ce qui ne paraît pas insurmontable pour le club coprésidé par Roland Romeyer, qui a validé plusieurs ventes lucratives ces dernières semaines.

Wendel, un salaire difficile à assumer pour l’ASSE ?

Le hic se trouve surtout du côte du salaire. Actuellement, Geraldo Wendel est payé 100 000 euros brut par mois à Bordeaux. Le joueur a refusé une offre de prolongation, certes timide, puisqu’assortie d’une augmentation de 10 000€ des rémunérations. Dans le football, voilà qui n’est pas grand chose. Mais Saint-Etienne peut-il se permettre d’offrir au joueurs des émoluments supérieurs ? Cela paraît peu probable, tant le club est rigoureux sur sa masse salariale cette saison.

Pour rappel, fin juin, l’ASSE est déjà passé à côté du transfert de Pierre-Alain à cause d’une politique salariale qui ne semblait pas correspondre aux attentes du joueur (lire: Frau, les dessous d’un transfert raté). « On lui a fait une offre financière avec ce que nous pratiquons maintenant, c’est à dire 60% de salaire fixe et 40% de variables avec des primes pour la 9e place, rappelait alors Roland Romeyer. Tous nos salaires sont calculés en fonction de ces critères. » Frau est alors parti à Caen pour 120 000€ par mois assuré. Etant données sa rémunération actuelle et la proposition de prolongation refusée à Bordeaux, il paraît peu probable que Geraldo Wendel accepte une proposition inférieure.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut de page ↑