Comment la Guardia Civil espagnole se sert de la star du Real, Cristiano Ronaldo, comme d’un rat de laboratoire

Posté le 25 décembre 2009 par

x0

Comment approcher le joueur le plus cher de la planète foot sans déclencher l’hostilité de ses gardes du corps ? Ce défi, c’est celui lancé par la Guardia Civil espagnole à ses futures recrues en guise d’examen au concours d’entrée. La tradition exige en effet des futurs policiers espagnols qu’il passent une série de tests sur le terrain, comme d’acquérir de la cocaïne sans payer un euro ou de survivre aussi longtemps que possible dans la capitale espagnole sans dépenser d’argent ni avoir à sa disposition de téléphone portable.

L’exercice a valeur d’embauche pour ceux qui le réussissent mais dans le cas présent, celui raconté par un candidat au poste à la presse ibérique, personne n’est parvenu à se plier aux exigences de l’épreuve à savoir d’approcher la star portugaise du Real Madrid, Cristiano Ronaldo et d’échanger quelques mots avec lui. Le tout, sans que le footballeur ne soit bien sûr au courant de rien…

Aux médias espagnols, l’aspirant policier a donc expliqué comment il avait essayé – en vain – de remplir sa mission en suivant le joueur depuis le stade Santiago Bernabeu au Centre de formation de Valdebas en passant par la zone résidentielle où demeure l’international portugais. L’homme n’a pas économisé sa peine mais ses tentatives se sont toutes soldées par un échec. Qu’il se rassure, la Guardia Civil ayant jugé l’exercice trop difficile, personne n’a été éliminé à l’issue de ce test un poil original qui prouve au moins une chose : avec tous les millions qu’il gagne, Cristiano Ronaldo n’a pas lésiné sur sa sécurité personnelle.

Cresus Tensile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.