Djibril Cissé, footballeur, DJ et créateur de mode !

16 juillet 2012 à 0:45 par Thomas

0
Djibril Cissé - @Iconsport

Djibril Cissé - @Iconsport

De Djibril Cissé, on connait davantage le footballeur, ex-attaquant de l’AJ Auxerre, de Liverpool et de l’OM notamment, aujourd’hui joueur des Queens Park Rangers mais à ses heures perdues, il a d’autres activités dont il pourrait faire reconversion une fois sa carrière achevée. Pendant plusieurs semaines, les équipes anglaises de Trace Sportss’en sont assurées en suivant pas à pas, le quotidien de l’international français.

Or des terrains de football, Djibril Cissé joue aussi les DJ…

Cela nous a été raconté vendredi par France football. L’émission s’appelle Diary of Djibril Cissé sorte de programme de télé-réalité qui nous présente d’autres facettes du joueur comme son goût pour la musique et ses performances de DJ lui que la chaîne a filmé animant récemment une soirée dans une discothèque chypriote. Cissé a d’ailleurs sorti un album, dans le passé, dans lequel sont compilées certaines des ses chansons préférées.

… Et va lancer sa propre collection vestimentaire


Mais Cissé n’est pas que DJ. Il a aussi sa propre collection vestimentaire qu’il a fait appeler « Mr Lenoir » qu’il va très prochainement décliner pour le grand public. Sur son profil Twitter, le joueur a d’ailleurs « teasé » l’événement en postant des photos de lui portant sa propre collection.  « C’est un projet que j’avais depuis longtemps : montrer ce que je fais au quotidien et le partager au quotidien » a dit l’attaquant de QPR cité par France Football. On ne sait pas, en revanche, si Trace Sport a fait la visite du garage de Cissé mais l’on sait de ce dernier qu’il est un grand collectionneur de belles cylindrées américaines. La preuve en vidéo ci-dessous.

Visite du garage de Djibril Cissé en vidéo





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut de page ↑