Il se fait embaucher par un club en… prison !

Posté le 3 septembre 2012 par

x0

Il s’appelle Maxim Molokoedov. Ce nom ne vous dit surement rien, pourtant, ce footballeur russe a une histoire pas banale. Actuellement emprisonné pour 3 ans au Chili pour trafic de drogue en 2010, Maxim Molokoedov a signé un contrat avec le club de Santiago Morning… alors qu’il est encore entre les barreaux ! Non, vous ne rêver. A 24 ans, c’est ancien joueur de D2 russe a été embauché pour 6 mois. Il s’entraîne tous les matins avec son club et revient dans sa cellule pour 15 heures. Au Chili, ce traitement très particulier est bien sûr une première.

Entraînement le matin, prison l’après-midi

« Maxim a été le premier à bénéficier d’un programme de réinsertion de la Gendarmerie du Chili. Etant donné son bon niveau footballistique et son passé de joueur de deuxième division russe, nous avons discuté avec le Santiago Morning pour qu’ils le fassent jouer », explique à l’AFP Flavio Huenupi, responsable des sports de la prison.

Repéré dans un match entre prisonniers !

Restait à savoir comment ce joueur a pu taper dans l’oeil de ce club chilien, alors qu’il est coincé dans son pénitencier depuis maintenant 2 ans. L’Agence France Presse raconte que le sélectionneur national du Chili en personne, Claudio Borghi, l’a en fait repéré dans un match entre prisonniers disputé en 2011. Il aurait alors expliqué qu’il était dommage de se priver d’un tel talent. Une remarque qui n’est visiblement pas passé dans l’oreille d’un source du côté du Santiago Morning. Comme quoi, les recruteurs du foot sont vraiment partout aujourd’hui…

Les voitures du PSG saison 2012-2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.