La direction de Liverpool se périclite par mail : les supporters de Torres et les Reds gagnent une bataille

13 janvier 2010 à 17:03 par admin

1

Ils voudraient se tirer une balle qu’ils ne s’y prendraient pas autrement. En rupture avec leurs supporters qui leur reprochent une gestion bancale des finances, les dirigeants du mythique club anglais de Liverpool ont donné une drôle de matière à leurs détracteurs sous la forme d’un mail incendiaire auquel Tom Hicks Junior, le fils du co-propriétaire de Liverpool, n’a pas survécu.

A l’origine des faits, il y a donc un mail envoyé par un membre de la très influente association de supporters « Spirit of Shankly » à Tom Hicks Jr, alors directeur général chez les Reds. En substance, le courrier attendait des explications de la direction quant à la situation financière du club et le manque de moyens pour exister sur le marché des transferts. De réponse chiffrée espérée, l’auteur n’a finalement reçu qu’un : « Idiot », suivi d’une nouvelle charge : « Fiche moi la paix, vas en enfer, su…-moi, enfoiré. »

Tom Hicks Jr, Liverpool FC

Tom Hicks Jr, Liverpool FC

Sur les forums de Liverpool – qui est, pour rappel, le club le plus populaire sur le réseau Facebook – l’affaire a très vite fait grand bruit et résonné en plus haute instance, provoquant même, ce lundi, la démission de Tom Hicks Jr assortis d’excuses aux fans qu’il a blessé : « J’ai un grand respect pour le Liverpool Football Club, spécialement pour ses supporters. Je m’excuse pour mon erreur et pour mes mots très déplacés. »

Vous aimerez aussi:  Les 10 maillots les plus vendus en France cette saison 2020-21

Déjà très critiquée, la direction de « Pool » n’a pas marqué des points dans cette affaire. Les supporters veulent sa perte et espèrent l’arrivée de nouveaux investisseurs. Le Football Club Liverpool, estimé par le magazine économique Forbes à 760 millions d’euros, ne devrait, de part son rayonnement et le mythe qu’il représente, avoir aucune peine à séduire de riches courtisans.

Cresus Tensile




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑