Losc-PSG divise chez… Les forces de l’ordre !

28 août 2012 à 0:45 par Thomas

0

Le nouveau Grand stade Lille Métropole - @Icon Sport

Un match de foot qui sème la pagaille chez les forces de l’ordre c’est l’autre effet de la rencontre de Ligue opposant le Losc au PSG le 2 septembre à 21h00 jour également de la traditionnelle braderie de Lille qui mobilise l’essentiel des policiers de la région. Pour palier au manque d’effectif, le ministère de l’intérieur a fait savoir que 30 fonctionnaires de police du Grand Ouest, feraient le déplacement dans le Nord.

30 policiers du Grand Ouest envoyés en renfort pour Losc-PSG

Sauf que du côté de Alliance, l’un des principaux syndicats de police cité par France 3, l’hypothèse fait grincer des dents. « Aujourd’hui, alors même que la police du Grand Ouest éprouve les plus grandes difficultés à assurer toutes les missions en raison du manque d’effectif, le ministère veut soustraire une trentaine de policiers en leur faisant parcourir plus de 1.200 kilomètres en 24 heures » indique le syndicat dans un communiqué.

Losc-PSG, une affiche classée à hauts risques

Alliance s’inquiète dans le contexte de « rigueur » qui serait imposé aux forces de police. Mais au ministère de l’intérieur aussi on craint des débordements au cours de ce match classé à « hauts risques » par la Direction nationale de lutte contre le hooliganisme en raison explique-t-elle dans un communiqué relayé par France 3, du « contentieux existant entre les ultras des deux équipes » et des « incidents survenus à Lille lors la dernière rencontre en avril dernier ». C’est qu’après ce match, une bagarre avait éclatée dans le centre-ville conduisant à plus d’une dizaine d’interpellation. A Lille, les supporters du PSG non encadrés par le club seront interdits d’approcher le stade.

Les voitures du PSG saison 2012-2013





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut de page ↑