Messi et le Barça face au Real de Cristiano Ronaldo : dans les journaux ils font aussi le match

27 février 2010 à 18:28 par admin

0

Lauréat de toutes les compétitions auxquelles il a participé la saison dernière, le FC Barcelone l’a aussi été dans les médias, selon une étude de l’Université de Navarre qui rapporte que le club catalan est celui qui a fait le plus de gros titres. Son Ballon d’or, Lionel Messi a lui été le joueur le plus cité par la presse internationale. Avec 96 points selon les critères de l’enquête, le Barça a même renforcé » son leadership d’une dizaine de points par rapport à sa saison précédente.

Lionel Messi et Cristiano Ronaldo

Lionel Messi et Cristiano Ronaldo

Mais la plus forte progression du dernier exercice est à mettre l’actif du Real Madrid, qui a gagné trois places et se retrouve en deuxième position des clubs les plus médiatisés. D’après Francesc Pujol, l’un des auteurs de l’enquête, « aucun club, n’avait, jusqu’à présent, augmenté aussi vite son exposition médiatique que le Real Madrid. » Au cœur de tous les sujets de l’été, les Merengue de Florentino Perez ont cristallisé les attentions de la presse. D’une saison sur l’autre, la « Casa Blanca » a généré 70 % de sujets en plus ; un déballage qui profite aussi grandement à Cristiano Ronaldo.

Vous aimerez aussi:  OM : Combien vaut Valentin Rongier sur ce mercato ?

Deuxième, l’international portugais talonne Lionel Messi et devance l’attaquant mancunien Wayne Rooney. Ce trio est à l’identique dans la hiérarchie des clubs ; le Barça étant celui qui fait vendre le plus de papier devant le Real, Manchester, Chelsea,

Classement des clubs et des joueurs les plus médiatisés au cours de la saison 2008-2009 selon le rapport de l’Université de Navarre :

Equipe Points
1. Barcelone 96,6
2. Real Madrid 83
3. Manchester United 65,4
4. Chelsea 59,7
5. Milan AC 56,2
6. Liverpool 49,1
Joueur Points
1. Lionel Messi 21,6
2. Cristiano Ronaldo 19,6
3. Wayne Rooney 13,6
4. Kaka 12,6



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑