Budgets des clubs de handball 2011-2012 – Division 1 NLH

Posté le 7 septembre 2011 par

x2

Nikola KARABATIC en tete des budgets des clubs de handball 2011-2012 avec le MAHB

Nikola Karabatic @Icon Sport

La saison 2011-2012 débute jeudi pour la division 1 du hanbdall français, autrement appellé championnat NLH. Pour Sportune, c’est l’occasion de faire le point sur les budgets des clubs de handball 2011-2012 pour les 14 équipes engagées dans la compétition, en prenant pour base les chiffres de budgets fournis par le journal L’Equipe, ce mercredi. Pas de surprise en tête, le MAHB de Montpellier, club de Nikola Karabatic, notamment, domine très largement la concurrence aussi bien sportivement que sur les comptes en banque.

Découvrez les budgets des clubs de handball 2011-2011 de la division 1 NLH

Avec 6,67M€ de budget annuel, Montpellier tourne cette saison avec l’équivalent des budgets cumulés de Chambéry et du FC Nantes, 2e et 4e place forte financière du championnat. Montpellier est également le seul club tricolore dont la masse salariale dépasse 2M€ sur la saison. Plus globalement, ces chiffres sont à mettre en perspective avec ceux des clubs de football. Les budgets recensés dans la Division 1 du hand français sont, à peu de chose près, l’équivalent du potentiel économique des clubs de National du ballon rond. Il faudrait réunir 22 clubs comme Montpellier pour atteindre le budget annuel d’un club comme le PSG (150M€).

Montpellier, plus gros budget des clubs de handball de la division 1 NLH

Dans le handball, le salaire moyen d’un joueur atteint cette saison 4 973€ brut mensuel. C’est 9 fois moins que le salaire moyen de la Ligue 1 de football (45 000€ brut mensuel). En moyenne, les handballeurs de l’élite sont âgés de 27 ans. 73% des joueurs sont Français. Au total, 208 handballeurs professionnels sont embauchés dans le championnat de LNH.

Les budgets des clubs de handball saison 2011-2012 Division 1 NLH

Nom du club Budget annuel Masse salariale
1. Montpellier 6,67 2,07
2. Chambéry 4,22 1,34
3. Dunkerque 3,66 1,28
4. HB Nantes 2,65 0,88
5. Créteil 2,51 1
6. Ivry 2,50 0,74
7. Paris 2,45 0,81
8. Saint-Raphaël 2,44 1,16
9. Tremblay-en-France 2,37 1,03
10. Toulouse 2,18 0,96
11. Sélestat 1,99 0,48
12. Nîmes 1,76 0,59
13. Istres 1,62 0,64
14. Cesson-Sévigné 1,50 0,50
Source: L’Equipe du 7 septembre 2011

2 réflexions au sujet de « Budgets des clubs de handball 2011-2012 – Division 1 NLH »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.