OL et PSG, clubs les moins rentables de Ligue 1 !

Posté le 2 mars 2011 par

x6

Jean-Michel Aulas, président de l'OL

Edit : L’Equipe s’est trompé en dévoilant le bilan du Toulouse FC, ce qui a provoqué la colère du président du club Olivier Sadran. Le bilan au 30 juin 2010 du club n’est pas de -8,2 millions d’euros, mais de -0,2 million d’euros.

La Direction Nationale du Contrôle de Gestion sort, dans quelques jours, son rapport annuel sur les comptes des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2. Mais L’Equipe s’est visiblement déjà procuré les chiffres clés et fait le point sur les clubs les plus rentables de l’élite du football Français ce mercredi. Force est de constater que, comme prévu, le bilan est peu flatteur pour le PSG et l’Olympique lyonnais, les deux lanternes rouge du classement.

L’OL passe de la première… à la dernière place

Pour Paris, la situation est installée depuis déjà quelques années. En 2010, le club de la capitale était déjà en queue de peloton de cette hiérarchie avec un déficit sur l’exercice de plus de 5 millions d’euros. L’écart se creuse encore cette saison, avec un trou multiplié par quatre à 21,9 millions d’euros.

Pour l’Olympique Lyonnais et son déficit de 35,1 millions d’euros, la situation est toute nouvelle. L’an passé, les Gones caracolaient en tête des finances de tout le championnat français grâce à un bénéfice de 5,3 millions d’euros. Résultat inversé, donc, pour l’exercice 2009/2010.

Le PSG et l’OL, c’est la moitié du déficit de la Ligue 1

Paris et Lyon représentent, aujourd’hui, près de la moitié du déficit de la Ligue 1… Un championnat qui souffre du ralentissement des transactions sur le marché des transferts constaté depuis un an. Seuls sept clubs arrivent à éviter un bilan négatif cette saison, alors que plus de la moitié de l’élite pointait dans le vert en 2010. La situation ne devrait pas s’arranger pour l’exercice 2010/2011. Avec la suppression du Droit à l’image Collectif, les clubs devraient perdre encore 40 millions d’euros sur l’année…

Classement complet des clubs les plus rentables de Ligue 1

Club Comptes de résultat au 30 juin 2010 (en millions d’euros) Comptes de résultat au 30 juin 2009 (en millions d’euros)
1. FC Lorient +2,8 -3,8
2. Girondins de Bordeaux +2,2 +4,14
3. Montpellier HSC +0,4 +0,20
4. Boulogne/Mer +0,2 +0,14
5. Olympique de Marseille 0 +1,46
6. AS Monaco 0 +10
7. Stade Rennais 0 0
8. Toulouse FC -0,2 +0,51
9. RC Lens -0,4 -13,59
10. Lille osc -1,6 -0,28
11. Le Mans -2,4 +0,34
12. AS Saint-Etienne -2,8 -4,1
13. Grenoble F 38 -2,9 -5,4
14. AJ Auxerre -4,7 -7,7
15. OGC Nice -6,2 +1,3
16. Valenciennes -10,8 +0,58
17. FC Sochaux -11 +1,26
18. AS Nancy-Lorraine -13,5 +1,24
19. Paris SG -21,9 -5,4
20. Olympique Lyonnais -35,1 +5,3
Total -115,9 -13,8
Sources : L’Equipe, LFP (comptes établis au 30 juin 2010 et 30 juin 2009)

6 réflexions au sujet de « OL et PSG, clubs les moins rentables de Ligue 1 ! »

  1. shadowcjm35

    Bonjour, pour ma part je trouve que votre tableau ne veut rien dire. En effet, au lieu de faire une "bête" somme, il aurait fallut montrer la progression (càd la différence entre 2010 et 2009) et là vous auriez vu que Monaco n'est pas à +10M€ mais à -10M€ et Lorient n'est pas à -1M€ mais + 5M€ par rapport à 2009 et cela change grandement la lecture des chiffres.

    Cdlt.

    Répondre
  2. shadowcjm35

    Autre exemple, OL n'est pas à -29,8M€ mais bien à -40M€ et le PSG n'est pas à -27M€ mais -16M€. Je pense donc que le classement est mauvais et que votre vision de la rentabilité d'une entreprise est quelque peu fantaisiste. Bordeaux n'est pas le club le plus rentable de France.

    Répondre
    1. admin Auteur de l’article

      Bonjour Shadow,

      Je vois bien ce que vous voulez dire, mais je ne comprends pas bien votre logique. Pourquoi faudrait-t-il faire la différence entre les deux saisons ? Les bilans sont remis à zéro chaque année. Donc le déficit accusé l'an passé n'a rien à voir avec celui de cette année. L'OL n'a pas perdu 40 millions d'euros sur 2009/2010. Elle en a gagné 5 sur l'exercice précédent. Et elle en a perdu 35 sur 2009/2010. Il ne s'agit pas là de la dette du club. On parle de son bilan.

      Répondre
      1. admin Auteur de l’article

        Néanmoins, après renseignement pris, j'ai également tort dans cette histoire. On ne peut pas établir le classement comme je l'ai fait non plus, puisqu'on ne sait pas (encore) où sont passés les bénéfices ou les dettes du bilan précédent. Donc, l'information est supprimée. Désolé pour cette erreur.

        Répondre
  3. Pcho

    Il ne s'agit pas de bilans, mais de comptes de résultat. En compta, un bilan présente l'actif et le passif d'une société.

    Ici, il s'agit de comptes de résultat, en gros le chiffre d'affaires, moins les différentes charges de la période.

    Enfin, on devrait parler ici de profitabilité des clubs et non de rentabilité qui dépend des capitaux investis.

    Sinon, je viens de décoivrir votre site, et j'apprécie le fait de pouvoir avoir un point sur l'économie du sport.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.