OM: Heinze et son contrat quasi-libre, le mauvais exemple de Dassier…

Posté le 13 avril 2011 par

x8

Gabriel Heinze

Jean-Claude Dassier a encore une fois défendu sa politique de rigueur du prochain mercato qui vise à recruter en priorité des joueurs libre de tout contrat. Dans le question-réponse hebdomadaire avec les supporters phocéens, le président de l’OM a remis à sa place l’un de ses meilleurs joueurs, l’Argentin Gabriel Heinze, qui exprimait ses doutes, la semaine dernière, quant à la stratégie du prochain mercato. « Chacun fait son métier et Gaby le fait bien sur le terrain, explique-t-il. Si un jour, il devient président ou directeur sportif, il mettra en œuvre la politique qu’il souhaite. Je rappelle qu’à son arrivée du Real, il était quasiment libre et ça ne l’a pas empêché de nous faire deux très belles saisons. »

Point de vue finance, Gabriel Heinze était justement l’exemple à ne pas prendre pour Dassier. Si on fait les comptes, même si le joueur n’a, certes, pas coûté très cher en indemnité de transfert, son important salaire a fait plus que compenser la différence avec ses coéquipiers. Et ces émoluments ont été négociés aussi haut, à cause de son transfert pas cher du Real Madrid…

Heinze, un transfert quasi-libre, qui peut quand même coûter 15M€ à l’OM sur 3 ans

Heinze n’a coûté « que » 1,5 millions d’euros en indemnité, lors de son arrivée sur la Canebière en août 2009. Mais en fin de saison, en tant que joueur le mieux payé du club (et de la Ligue 1), il aura accumulé 9 millions d’euros brut de salaire depuis son arrivée. S’il va au terme de son contrat en juin 2012, il finira son bail à Marseille avec 13,5 millions d’euros brut de salaire. Au total, entre l’indemnité de transfert et ses émoluments, l’Argentin aura donc coûté 15 millions d’euros à l’OM sur trois ans (primes non comprises dans notre calcul).

A l’OM, Heinze compense sa faible indemnité de transfert par un gros salaire

Prenons maintenant le cas de Souleymane Diawara. Lui aussi est arrivé au club à l’été 2009. Et lui aussi a signé un contrat jusqu’en juin 2012. A la différence de Heinze, l’indemnité de transfert payé par l’OM aux Girondins de Bordeaux a été beaucoup plus importante: 6,5 millions d’euros. Mais Diawara n’a pas pu négocier le même salaire que son coéquipier (2,4 millions d’euros brut par an).

Si Diawara arrive au terme de son contrat l’an prochain, il aura donc coûté 7,2 millions d’euros en salaire. Si on ajoute à cette somme son indemnité de transfert, Souleymane représente une dépense de 13,7 millions d’euros sur trois ans pour l’OM. Sur l’intégralité du contrat, Heinze est donc plus cher que Diawara, alors que l’Argentin n’a presque rien coûté en indemnité au départ. CQFD…

8 réflexions au sujet de « OM: Heinze et son contrat quasi-libre, le mauvais exemple de Dassier… »

  1. carlito

    Vous oubliez le coût des charges patronales payées par l'OM sur ces salaires. Votre calcul est erroné.

    Salaire brut : 4,5 millions / an

    Charges patronales : 40% du salaire brut en plus soit 1.8 millions / an

    Total : 6.3 millions (hors primes)

    Total sur 3 ans : 6,3 x 3 + 1,5 = 20,4 millions d'euros soit 566 666 € / mois de coût salarial global

    Répondre
    1. admin Auteur de l’article

      Oui, effectivement. Je voulais simplifier au maximum le calcul, puisque même additionnée ainsi, la démonstration était convaincante. Mais oui, effectivement, si on ajoute le coût des charges patronales, l'écart est encore plus important.

      Bien à vous 😉

      Répondre
  2. carlito

    En fait si on se place du côté du joueur, préciser les charges patronales n'a pas d'intérêt pour le public, mais des qu'on parle du coût pour le club, à ce moment la, il vaut peut-être mieux intégrer cette notion

    Répondre
    1. admin Auteur de l’article

      Effectivement, je suis d'accord avec vous. C'est ce que je ferai dans les prochains calculs. Etes-vous, par hasard, spécialisé dans les questions de comptabilité ?

      Répondre
  3. carlito

    Disons que fan de sport business et possédant une petite boite (avec ses plaisirs comptables que sont les bulletins de paye, les bilans,… ) j'ai quelques notions…Mais je ne suis pas expert-comptable non plus… 😉

    Répondre
  4. carlito

    Et surtout, quand il y a des transferts en provenance d'Espagne, les clubs ont utilisé à une époque "le transfert Laurent blanc". Concrètement, quand il est revenu à Marseille en 97 il voulait 1 000 000 de francs, mais l'OM ne pouvait pas le payer plus que 600 000 francs. Du coup, pour arriver à la somme, l'OM à donné quelques millions en transfert au Barca, qui a reverser cette somme à Laurent Blanc, sous forme de prime. Et du coup, Laurent Blanc a eu l'équivalent du million de franc qu'il souhaitait, sans que le club paye des charges sociales, ce qui est illégal au passage…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.