Pep Guardiola serait en quête d’une maison… en Italie

13 août 2012 à 14:20 par Marcelo Martins

0

Pep Guardiola | @IconSport

Pep Guardiola entraînera-t-il un jour en championnat de Serie A italienne ? Cela faisait quelques semaines que les médias ne s’emballaient plus sur le cas de l’ex-coach du FC Barcelone. C’est le Corriere dello Sport qui est en a remis une couche ce dimanche en indiquant que Pep Guardiola cherchait une maison en Italie. Selon le quotidien transalpin, le Catalan a été aperçu mardi dernier en compagnie d’un agent immobilier reconnu, Alessandro Proto – ce même agent a ensuite confessé quelques détails sur les désirs immobiliers de Guardiola. Ce qui ne manque pas de relancer quelques rumeurs… Récit.

L’ex-coach du FC Barcelone chercherait une maison non loin de… Milan

A l’heure actuelle et pour l’année footballistique à venir, Guardiola est en vacances – comme il a l’a dit et répété, l’ancien coach des Blaugrana veut profiter d’une année sabbatique avant de revenir au football. En tant qu’amoureux de l’Italie, le natif de Santpedor chercherait une belle résidence à proximité du Lac Como et de… Milan. Selon l’agent immobilier, Guardiola souhaiterait une maison pourvue de cinq chambres ainsi que d’une piscine pour laquelle il est prêt à investir 4 millions d’euros souligne Mundo Deportivo.

Guardiola pourrait vivre au même endroit que Mourinho

Cette zone est très prisée des « VIP », José Mourinho vivait dans le coin lorsqu’il entraînait l’Inter Milan. Il n’en fallait pas plus à la presse italienne pour faire ses petits calculs : le quartier résidentiel est à équidistance du centre d’entraînement de l’Inter Milan et du Milan AC. Ces deux clubs ont fortement courtisé le technicien lorsque celui-ci quitta Barcelone en fin de saison dernière. Si le projet immobilier du Catalan venait à se concrétiser, on imagine déjà les rumeurs autour du dossier Guardiola…

Ecrit par @Marcelo6Martins





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut de page ↑