Les révélations d’Agassi : pourquoi ses sponsors ne le lâchent pas

9 novembre 2009 à 11:41 par admin

3

Il a avoué qu’il portait une perruque à Roland Garros. Qu’il était drogué en 1997, deux ans avant sa première victoire Porte d’Auteuil… André Agassi, retraité des courts depuis trois ans, écorne son image de kid de Las Vegas adoré du grand public dans son livre à paraître ces prochains jours : « Open : an autobiography ». Le monde du tennis est scandalisé. Joueurs, fédérations. Mais qu’en est-il des sponsors de l’ancien numéro un mondial ?

Certes, Agassi ne joue plus à la petite balle jaune aujourd’hui. Mais il poursuit assidument sa fructueuse activité d’ambassadeur pour les marques, qui se plaisent à communiquer autour de son personnage. Adidas, Longines, Louis Vuitton, financent les projets de cet ancien champion aujourd’hui reconverti dans l’action caritative. Avec sa femme Steffi Graf, il gère notamment l’association Children for tomorrow, qui prend en charge les enfants victimes de la guerre. L’image d’un homme de coeur, philanthrope, mais que ses récentes révélations pourraient rétrograder au rang d’ancien junkie… Pas pour ses sponsors. Tous continuent aujourd’hui de faire confiance à l’Américain, malgré les aveux sur son sulfureux passé de joueur.

« Les faits qu’il évoque remontent à 1997, plaide Emmanuelle Gaye, responsable communication chez Adidas. Agassi n’est en contrat avec nous que depuis deux ans. Pour nous, ça ne change rien (…). L’honnêteté de ses aveux montrent bien l’homme qu’il est devenu.» Longines, autre sponsor avance un argument similaire, par la voix du patron de Swatch Group, Nick Hayek : « Nous avons un partenariat avec un être humain, pas avec une image. Il a commis une faute, il y a longtemps et il l’a avoué. Qui n’en a pas commise. Au vu de tout ce qu’il fait de positif ces dernières années, cette erreur n’a, pour nous, que peu d’importance. » Faute avouée, à 100% pardonnée, pour le kid. On peut imaginer que celui-ci s’était déjà largement renseigné sur les conséquences de ses révélations auprès de ses sponsors avant que celles-ci ne soient déballés sur la place publique. .. Bilan économique de l’affaire : André Agassi garde tous ses partenaires et devrait enregistrer des ventes records dès la sortie de son autobiographie. C’est ce qu’on appelle un grand businessman…

Vous aimerez aussi:  OM : Ce que les nombreux cartons coûtent à la saison du club

Les liens pour aller plus loin :

La réaction de Roger Federer sur les révélations d’Agassi : http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5i-S0O10zTnDAAluHk8PnYoF578Zw

Les détails sur les révélations du kid de Las Vegas : http://www.sports.fr/cmc/tennis/200944/agassi-confession-choc-_251777.html




3 Responses to Les révélations d’Agassi : pourquoi ses sponsors ne le lâchent pas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV