A la bourse du sponsoring, l’action Cristiano Ronaldo dévisse

4 octobre 2018 à 21:40 par Thomas

2

Les accusations de viol portées contre Cristiano Ronaldo inquiètent légitimement ses sponsors.

Ce ne sont que des accusations qui préjugent avant toute chose, de l’innocence de Cristiano Ronaldo. Seulement le Portugais est pris dans la tempête, incriminé par une jeune femme dans une affaire de viol. Les faits se seraient produits en 2009, ils sont graves, assez pour que tous les sponsors qui associent leur image à celle de l’homme aux cinq Ballons d’or suivent son évolution de très près. Nike principalement. Jusqu’ici la marque de l’Oregon observe sans dire, ce n’est pas la première fois qu’un athlète qu’elle soutient doit se défendre de quelque chose de pénalement ou moralement condamnable. Tiger Woods, Maria Sharapova, Lance Armstrong ou Oscar Pistorius ont tous posé un cas de conscience à la marque.

Les faits reprochés à Cristiano Ronaldo sont graves, ses sponsors suivent de près l’évolution des choses

Cristiano Ronaldo sera le prochain, si les accusations portées contre lui venaient à être justifiée. En Angleterre, le journal The Sun s’est entretenu avec un porte-parole du groupe EA Sports derrière le jeu FIFA 19 dont l’attaquant de la Juventus Turin est cette année, l’ambassadeur premium sur toutes les jaquettes. « Nous surveillons la situation de près, a-t-il dit, car nous attendons des athlètes choisis à l’affiche du jeu, qu’ils se comportent de manière conforme aux valeurs que defend la marque. » Dans le cas de Ronaldo, il est question d’un empire chiffrés en dizaines de millions d’euros. Rien que pour les bénéfices tirés du sponsoring.

Un empire à plusieurs dizaines de millions d’euros qui pourrait vaciller selon l’enquête

Dans son enquête annuelle sur les revenus des footballeurs, France Football estimait en début d’année à 37 millions les recettes du Portugais, grâce à ses commanditaires. En plus de Nike et EA Sports des marques comme Tag Heuer, Herbalife, American Tourister ou l’opérateur SFR doivent toutes suivre les événements avec une infinie attention. Sans compter que le joueur est derrière toute une série de produits estampillés CR7, des parfums, des fringues, des sous-vêtements… Et même une chaîne d’hôtel à son nom. S’il s’est jusqu’ici tiré sans trop de dommage des fuites des Football Leaks l’accusant d’une possible fraude fiscale, les faits qui lui sont ici reprochés ont une portée bien plus condamnable, sur l’opinion publique. Celle qui justement sert de baromètre aux sponsors.





2 Responses to A la bourse du sponsoring, l’action Cristiano Ronaldo dévisse

  1. ALEXIS KIZUNGU says:

    Les photo son mbie

  2. YEDESS ESSOH says:

    C’EST SOHOOO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑