Arsenal : Combien vaut Nicolas Pépé sur ce mercato ?

20 juillet 2020 à 14:10 par Enzo Fiorito

0

Nicolas Pépé n’a pas eu la même réussite cette première saison chez les Gunners, que sa dernière au LOSC. Cela se traduit sur sa valeur marchande.

Il a agité le mercato estival 2019 en pulvérisant quelques records. Nicolas Pépé, grande révélation du côté du LOSC, s’est engagé l’été dernier, à Arsenal, pour un montant de 80 M€ (hors bonus). L’ailier est devenu la plus grosse recrue du club londonien et vice versa, la plus grosse vente de l’histoire des Dogues. C’est aussi le transfert le plus élevé d’un joueur de Ligue 1 à l’étranger. L’ancien d’Angers devient également le footballeur africain le plus cher de l’histoire. Une saison plus tard, qu’en est-il de la situation de Nicolas Pépé ?

Nicolas Pépé, symbole de tous les records

L’ancien lillois avait été l’un des grands artisans de la deuxième place du LOSC au classement, l’an dernier. Après une deuxième saison plus qu’aboutie avec la formation nordiste (22 buts et 11 passes décisives), en Ligue 1, l’ailier a suscité de nombreuses convoitises en Europe. Et c’est à Arsenal, que le coéquipier d’Alexandre Lacazette a signé. Pour un premier exercice dans le Nord de la capitale anglaise, le numéro 19 chez les Gunners a pris part à 37 rencontres, toutes compétitions confondues, pour 8 buts et 8 passes décisives. L’impression mitigée de sa saison se traduit sur sa valeur marchande entre l’estimation à 52 M€ de Transfermarkt, d’un côté et celle plus élevée de l’Observatoire du football, proche de ce qu’ont payé les Gunners pour le libérer de ses années lilloises.

Vous aimerez aussi:  PSG : Combien ça coûte de recruter Hugo Lloris (Tottenham) ?

L’ancien lillois est lié jusqu’en 2024 avec Arsenal

L’international ivoirien a paraphé un contrat sur la durée avec l’écurie anglaise. Il est lié à elle, jusqu’au mois de juin 2024. Au cœur de nombreux records avec sa mutation de Lille vers Arsenal, la rémunération du natif des Yvelines n’a pas flambé conséquemment. Le joueur gagne près de 8 M€ bruts annuel, au-delà du salaire moyen de l’effectif d’Arsenal (6 M€ bruts). Mais loin derrière celui de Mesut Özil et ses 20 millions d’euros la saison. Neuvième actuellement de Premier League, à trois journées de la fin, les Gunners sont mal en point pour une qualification en coupe d’Europe la saison prochaine (9 points du quatrième, pour la ligue des Champions, et 5 points du sixième, barrage Europa League, qualifiés en demi-finale de FA Cup face à Manchester City, le 18 juillet prochain).




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑