ASSE, FCGB : Combien vaut M’Baye Niang sur ce mercato (Stade Rennais) ?

31 janvier 2021 à 10:40 par Thomas

0
ASSE FCGB transfert

D’ici ce dimanche soir minuit, tout est possible pour M’Baye Niang.

Annoncé proche d’un retour en Italie, au Genoa, M’Baye Niang est en balance. A l’entrée dans dernière ligne droite vers la fin du mercato, plusieurs clubs auraient manifesté leur intérêt pour l’attaquant du Stade Rennais, parmi lesquels selon L’Equipe, les Girondins de Bordeaux et l’ASSE, qui revient à la charge pour le joueur, après une tentative avorté dans l’été. Pour tous ces clubs (le Milan AC ajouté en plus par le quotidien sportif), il est question ici plutôt d’un prêt que d’un transfert sec.

Retour de la piste Niang à l’ASSE. Les Girondins sont aussi sur le coup

Avec ou sans option d’achat ? Prêt payant ou non ? C’est à a cellule de Florian Maurice, au club breton d’en décider. Pour M’Baye Niang la situation sportive n’a pas vraiment progressé. Après sa tentative de séduction auprès de l’OM et des pistes qui n’ont rien donné, il est moins fringant et sollicité cette saison 2020-21, qui l’a vu jouer neuf rencontres de Ligue 1, pour un seul but inscrit. Néanmoins, des buteurs efficaces (il l’était l’exercice précédent avec 8 réalisations en 21 rencontres de championnat) sont toujours bien cotés sur le marché. M’Baye Niang n’y fait pas exception, l’estimation ne faiblit pas pour lui, donné à 10 millions par Transfermarkt et de 10 à 15 millions, du côté de l’Observatoire du football.

M’Baye Niang est sous contrat au Stade Rennais jusqu’en 2023

Ni l’ASSE, ni le FCGB n’ont les moyens de le recruter, ils ne peuvent viser qu’un prêt en prenant tout ou partie du salaire à la charge. Les Vets ne voudraient qu’une partie, mais L’Equipe raconte que depuis la sortie publique de Romeyer commentant les détails de l’opération Mostafa Mohamed, les Rennais auraient moins de scrupules à faire payer son rival, aux moyens manifestement plus conséquents qu’on ne pouvait le croire. Arrivé à Rennes en 2019, M’Baye Niang a paraphé un contrat de quatre ans, avec pour terme la saison 2022-23, qui lui vaut de gagner près de 3 millions la saison, avec les bonus. C’est un peu plus que n’importe quel joueur du collectif stéphanois cette saison et proche chez les Girondins de Bordeaux, des émoluments du défenseur Laurent Koscielny.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV