Brésil, Argentine… Les salaires des sélectionneurs d’Amérique du sud

22 mars 2020 à 22:10 par Thomas

0
Salaires sélectionneurs tite Scaloni queiroz curyff berizzo

Focus sur les salaires des sélectionneurs d’Amérique du sud.

Il n’y aura pas de Copa America cette année. L’édition prévue en 2020 a été reportée, comme l’Euro, à l’année prochaine. D’ici là peut toujours changer la situation des entraîneurs en poste, à la tête des sélections qualifiées. Tous ne sont pas égaux face aux salaires. Et de façon plutôt étonnante, Lionel Scaloni avec l’Argentine est le moins bien payé des coaches des pays d’Amérique Latine.

Tite au Brésil gagne 7 fois et demi plus que Scaloni avec l’Argentine

En place depuis 2018, après la défaite de l’Albiceleste face à la France (3-4), le jeune technicien de 41 approche un salaire brut de 40 000 euros par mois, selon un récent classement dressé par Primicias Ecuador. C’est plus de 7 et demi fois plus que son homologue brésilien Tite, qui gagne près de 305 000 euros mensuels. Il est le sélectionneur le mieux payé en Amérique du sud. Ils sont trois à 3 millions d’euros ou plus la saison, en suivant derrière le technicien de l’équipe auriverde, en poste depuis 2016.

Vous aimerez aussi:  OL : Salaire, contrat, ce que Lucas Tousart a signé avec le Hertha Berlin

Près de 175 000 € mensuel la moyenne des sélectionneurs

Dans l’ordre suivent Ricardo Gareca au Pérou, Reinaldo Rueda avec le Chili. En moyenne, un sélectionneur sud-américain gagne 175 000 euros mensuels, entre Jordi Cruyff qui coache l’Equateur et Eduardo Berizzo au Paraguay. C’est sans le salaire de José Peseiro, fraîchement nommé depuis le 4 février à la tête du Vénézuela.

Les salaires des sélectionneurs d’Amérique du sud

1. Tite (Brésil) = 305 000 €/mois
2. Ricardo Gareca (Pérou) = 290 000 €/mois
3. Reinaldo Rueda (Chili) = 270 000 €/mois
4. Oscar Tabárez (Uruguay) = 250 000 €/mois
5. Carlos Queiroz (Colombie) = 235 000 €/mois
6. Eduardo Berizzo (Paraguay) = 200 000 €/mois
7. Jordi Cruyff (Équateur) = 140 000 €/mois
8. César Farías (Bolivie) = 70 000 €/mois
9. Lionel Scaloni (Argentine) = 40 000 €/mois




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑