De l’OM à Crystal Palace, l’évolution du salaire de Mandanda depuis 10 ans

2 juillet 2020 à 18:20 par Thomas

0
Mandanda OM contrat salaire

Voilà près de douze ans que Steve Mandanda est marseillais. Il pourrait le reste encore quelques saisons de plus…

Steve Mandanda après Dimitri Payet ? L’Olympique de Marseille cherche à garder une équipe compétitive, en gardant autant que possible les cadres de son collectif. La question s’est réglée avec Payet, récemment prolongé à des conditions inférieures à ses émoluments de la saison. Elle pourrait l’être prochainement pour le gardien de but et capitaine du collectif dirigé par André Villas-Boas.

Steve Mandanda prolongé avec un salaire diminué par l’OM ?

Selon les infirmations de L’Equipe, Stade Mandanda pourrait également étendre son contrat, en acceptant dès lors une baisse de sa rémunération. Présentement, il est la quatrième joueur le mieux payé de l’OM, avec lui il y a une forme de stabilité et/ou de continuité, tant dans ses choix sportifs que financiers. Ainsi, sur les dix dernières saisons écoulées, il n’a tenté qu’une courte expérience d’un an à Crystal Palace. Plus rémunératrice qu’à Marseille, mais humainement moins marquante, que dans les Bouches-du-Rhône, où il a gagné le respect de tous les Phocéens.

L’évolution du salaire de Steve Mandanda sur les dix dernières saisons

Club Saison Salaire Echéance du contrat
Olympique de Marseille 2010-11 2,6 M€ 2012
Olympique de Marseille 2011-12 3,6 M€ 2016
Olympique de Marseille 2012-13 3,6 M€ 2016
Olympique de Marseille 2013-14 3,6 M€ 2016
Olympique de Marseille 2014-15 3,6 M€ 2016
Olympique de Marseille 2015-16 3,6 M€ 2016
Crystal Palace 2016-17 4,6 M€ 2019
Olympique de Marseille 2017-18 4 M€ 2020
Olympique de Marseille 2018-19 4 M€ 2020
Olympique de Marseille 2019-20 4,2 M 2021
Vous aimerez aussi:  Jusqu'à quand les entraîneurs de L1 sont-ils sous contrat ?

Une forme de stabilité financière et sportive de la part du capitaine

Il y a dix ans, à l’occasion de l’exercice 2009-10, Steve Mandanda émargeait à 2,6 millions d’euros la saison. Il n’a jamais dépassé les 400 000 euros bruts en salaire fixe (c’est-à-dire indépendamment des primes), il a flirté avec ce seuil, le temps de sa pige en Premier League anglaise. A son retour en 2017, il a paraphé un contrat sur trois ans, payé 4 millions d’euros bruts (hors variables), la saison. Puis a été prolongé d’un an, en 2019 et pour deux cent mille euros de plus à l’année. La suite, on la connait désormais, à 35 ans Steve Mandanda pourrait faire du rab dans les buts phocéens, en gagnant quelques saisons de plus sur son contrat, en contrepartie d’une baisse sur sa rémunération.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑