F1 2020 : Classement final vs les salaires des pilotes de la saison F1

13 décembre 2020 à 16:20 par Thomas

2
Max Verstappen F1

Max Verstappen, troisième au championnat du monde 2020, avec le 4e plus gros salaire du paddock.

Dire qu’il justifie pleinement son salaire à 47 millions d’euros, cette saison de F1 2020 est un débat auquel Romain Grosjean participerait bien volontiers. En attendant, Lewis Hamilton assume sur la piste, son rôle de champion et de légende de sa discipline. La différence de revenus est sensiblement proche à celle de sa domination, sur l’exercice achevé ce dimanche. Et plus largement, sur les dernières années.

Lewis Hamilton, 1er sur les salaires et champion du monde

Au rapport des salaires des vingt pilotes du plateau et du classement final de la saison 2020, le champion est à sa place. A l’équilibre. Ça n’est pas le cas de la majorité de ses rivaux. Une remarque à la suite de ce sujet, il est entendu qu’avoir un gros salaire n’est rien, sans une bonne voiture. La logique veut toutefois que les écuries les plus costaudes financièrement, soient légitimement celles qui jouent les avant-postes. Avec plus ou moins de réussite, cette année tronquée.

Des champions du monde qui pèsent en salaires

Les chiffres des salaires sont ceux du guide référence, le Business Book GP2020, récemment partagés sur le site Tomorrownewsf1. A ce jeu-là, le différentiel est le plus large pour Sebastian Vettel, deuxième pilote le mieux payé au commencement, mais le treizième sportivement, à l’arrivée finale. C’est rouge aussi, à -8, pour un autre champion du monde, le Finlandais Kimi Raikkonen.

Vous aimerez aussi:  Les 10 entraîneurs les mieux payés de la Ligue des champions

Alex Albon le bon élève sur cet exercice

Au registre des bonnes performances, Alex Albon pourra défendre au moins ce bilan là : d’être plutôt rentable au ratio des points marqués et de ce qu’il est payé (2 M€). Sa place chez Red Bull ne tient toutefois qu’à un fil, parce qu’il est loin au classement final (7e), avec l’une des voitures les plus performantes du plateau. Sergio Perez pourrait le remplacer la saison prochaine, à moins que ce ne soit Nico Hülkenberg, que nous avons sorti de ce classement, bien qu’il ait marqué quinze points, le temps de quelques piges pour l’écurie Racing Point.

Fortunes diverses pour Grosjean, Ocon et Gasly

Côté Français, enfin, Romain Grosjean (Haas) est à moins sept de différentiels, et moins deux pour Esteban Ocon (Renault). Tandis que Pierre Gasly (Alpha Tauri), fait partie des meilleurs élèves sur cet exercice, avec un crédit de plus 5 et une première victoire en GP dans sa carrière. A Monza, le 6 septembre dernier.

Classement final de la saison F1 2020 vs le salaire des pilotes

Pilote Ecurie Salaire Classement salaire Classement championnat Différence
Lewis Hamilton Mercedes 47 M€ 1 1 =
Sebastian Vettel Ferrari 35 M€ 2 13 – 11
Daniel Ricciardo Renault 20 M€ 3 5 – 2
Max Verstappen RBR 16 M€ 4 3 + 1

Voir le tableau complet en page 2




2 Responses to F1 2020 : Classement final vs les salaires des pilotes de la saison F1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑