FC Nantes : Combien gagnait Domenech pour diriger l’équipe de France ?

23 décembre 2020 à 9:35 par Emmanuel Bernard

0
Domenech Nantes

Raymond Domenech de retour sur un banc et en Ligue 1 ? Le FC Nantes y penserait…

Une décennie s’est écoulée depuis Knysna et l’effondrement de l’équipe de France de football. Jamais depuis lors, Raymond Domenech n’a dirigé une équipe de football professionnelle, qu’elle soit d’un club ou d’une sélection. Le technicien de 68 ans n’est jamais resté loin du football, par ses fonctions de consultant dans les médias et son rôle de président des entraîneurs français, l’UNECATEF.

Dix ans après, Raymond Domenech de retour sur un banc ?

Surement devra-t-il rendre ces costumes si les informations qui l’annoncent de retour à la tête d’une équipe, au FC Nantes, disent vraies. Elles sont nombreuses de 20 Minutes hier mardi, à L’Equipe, ce mercredi, qui ajoute Antoine Kombouaré comme autre candidat à la succession de Christian Gourcuff récemment remercié. Raymond Domenech est une idée qui ne manquera pas de faire réagir ; c’est d’ailleurs déjà le cas, alors même que tout cela ne tient de la rumeur. Financièrement, combien cela coûte d’embaucher l’ex-sélectionneur des Bleus ?

Vous aimerez aussi:  Le foot absorbe 50% du sponsoring des clubs en France, le rugby 25%

Un salaire à plus de 50 000 €/mois pour diriger la France

Ses prétentions d’aujourd’hui nous sont inconnues. Mais il y a dix ans, il gagnait selon les informations détaillées en son temps par Le Parisien, un peu plus de 53 000 euros brut mensuels pour part fixe (moins les primes, donc), entre sa mission de sélectionneur de la France et son rôle de salarié à la Direction technique nationale (DTN). Au bilan du fiasco de la nation au Mondial 2010, en Afrique du sud, Raymond Domenech avait au moins pour lui, ses émoluments plus minimes que beaucoup dans sa profession. A l’époque du tournoi, il n’était que le 18e sélectionneur le mieux payé du plateau.

Presque le double pour Goucruff jusqu’à son départ du FC Nantes

Depuis le football a largement évolué, dopé par le marketing et l’activité de trading croissante, jusqu’à la crise récente. Christian Gourcuff prédécesseur possible de Domenech à Nantes, approchait les 90 000 euros brut mensuel soit près du double de ce dernier, il ya dix ans.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV