FCGB, LOSC Transfert – Ça coûterait combien de faire signer Andy Delort (TFC) ?

7 janvier 2018 à 16:20 par Thomas

0

Les Girondins de Bordeaux et le LOSC suivraient l’attaquant toulousain Andy Delort. – @Twitter

Les buteurs ont un profil rare, ils sont souvent les premiers convoités dès que s’ouvre une fenêtre de mercato. A Toulouse, Andy Delort serait observé, sinon sollicité, par au moins deux clubs du championnat de France de Ligue 1 : les Girondins de Bordeaux et le LOSC (à condition pour les Dogues, interdit de recrutement, de dégraisser avant). C’est à tout le moins, les informations données par le média Mercato 365, lequel assure d’ailleurs que des discussions ont été menées entre l’entourage du joueur et le FCGB de Jocelyn Gourvennec. Un transfert d’Andy Delort, rentré il y a tout pile un an du Mexique en France pourrait coûter combien aux Girondins de Bordeaux ou au LOSC ? Regardons…

Le TFC a payé 6M€ son transfert il y a un an. Il en vaut toujours autant

Six millions d’euros, sans les variables, c’est la somme investie par le Toulouse Football Club pour recruter Andy Delort en fin de mercato, l’hiver dernier. Depuis, le Sétois rayonne qu’épisodiquement, il a marqué quatre fois depuis le début de la saison. Mais penser que Toulouse serait prêt à le vendre, de surcroît chez un concurrent direct en Ligue 1 serait aller très (trop ?) vite en besogne. Peut-on au moins supposer qu’à s’en séparer ce sera pour plus que sa valeur marchande du moment : Andy Delort est en effet toujours dans la fourchette de dépense du « Tef », c’est-à-dire entre 5,5 et 7 millions d’euros. Mais avec un contrat validé jusqu’au terme du mois de juin 2021. Le club haut-garonnais n’a aucune pression immédiate avec son joueur.

Un salaire de la fourchette haute, pour les Girondins autant que le LOSC

Sur le salaire ensuite, celui d’Andy Delort est le plus élevé du vestiaire toulousain. Cela suppose qu’il le sera aussi ou non loin, s’il part pour le LOSC ou les Girondins de Bordeaux. Delort avoisine les 150.000 euros bruts la saison, sans les primes. C’est un salaire qu’il faudra possiblement revaloriser, assorti d’un contrat longue durée, pour les équipes intéressées.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut de page ↑