Franck Ribéry, l’évolution de ses revenus depuis 10 ans

23 mars 2019 à 14:50 par Thomas

0

Franck Ribéyr a gagné 13,8M€ estimés par L’Equipe Magazine, au cours de l’année 2018 dernière.

C’est un drôle de paradoxe qui s’explique par l’évolution croissante des revenus du sport surtout du football : Franck Ribéry recule dans la hiérarchie des sportifs français les mieux payés. En 2018, selon son classement annuel que L’Equipe Magazine vient de publier, le milieu du Bayern Munich est dixième, soit un rang de moins qu’en 2017 et cinq qu’au palmarès 2016. Mais à 14,3 millions d’euros bruts estimés, gagnés sur l’année dernière écoulée, Ribéry approche le meilleur total de sa carrière, inférieur d’un demi-million d’euros à l’année 2014 ; il campait alors le podium, après Tony Parker et Karim Benzema

Ribéry recule dans la hiérarchie bien qu’il ait rarement gagné autant qu’en 2018

En 2010 ans, les revenus de l’ailier français sont passés de moins de la dizaine de millions d’euros, à presque une quinzaine. Cela, au grès bien sûr de ses performances, de ses capes internationales et du niveau de relation entretenu avec la presse et le public. Car, comme l’explique L’Equipe Magazine à son sujet, dans son dernier pointage ce samedi 23 mars : « Plus de contrat d’équipementier, ni publicitaire, pour un joueur dont l’image brouillée a éloigné depuis longtemps, les partenaires potentiels ».

Vous aimerez aussi:  PSG : Salaire, clause, primes, détails du contrat de Nuno Mendes au Sporting

Dernière saison au Bayern Munich. Dernière année dans le Top 10 des salaires des sportifs ?

En moyenne, sur les dix dernières années, Franck Ribéry a gagné 12,5 millions d’euros. Ces revenus sont des estimations exprimées en bruts, qui reposent tout à la fois sur le salaire perçu en clubs, les primes individuelles ou collectives et les recettes du sponsoring. Ribéry étant dans sa dernière saison contractuelle avec le Bayern Munich, c’est probablement sa dernière année aussi haut classé au palmarès des sportifs français les mieux payés, sauf à une dernière expérience dans un pays exotique, contre un salaire en or. Depuis 2009, le natif de Boulogne-sur-Mer n’a jamais quitté le Top 10.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV