Juventus – Télé, sponsors, billetterie : les chiffres d’une saison record

2 octobre 2019 à 20:10 par Thomas

0

La Juventus Turin a généré des revenus records la saison dernière. Mais ses dépenses ont augmenté en conséquence.

C’est un phénomène déjà observé en France, du côté du PSG, au terme de sa première saison avec Neymar sous ses couleurs. Grâce au transfert du Brésilien, les recettes du merchandising et de la billetterie ont fortement progressé. Mais les dépenses aussi, sur la même période. A Turin, Cristiano Ronaldo produit les mêmes effets et conséquences. Au terme de la saison 2018-19, la Juventus revendique un chiffre d’affaire record, mais son bilan financier est négatif, à hauteur de 39,9 millions d’euros net sur l’exercice.

Sous l’effet de Cristiano Ronaldo, la Juventus a augmenté ses revenus

Au global, les revenus de la Vieille Dame ont augmenté de 116,8 millions d’euros d’une saison à l’autre. Au bilan 2018-19, les recettes au stade s’élèvent à 70,7 millions d’euros, celles du sponsoring et du merchandising, à 152,8 millions d’euros. S’y ajoutent la part la plus élevée des bénéfices de l’audiovisuel en championnat de Serie A, plus la Ligue des champions, à 206,6 millions d’euros. Plus les « autres revenus » à 34,1 millions d’euros, le total flirte avec les 465 millions d’euros net pour la Juventus.

Vous aimerez aussi:  Antoine Griezmann nouvelle image de la Xbox Series X

Mais les salaires débordent depuis le transfert du Portugais

C’est sans les opérations de trading sur le marché des transferts, les cessions de contrats sur la saison étudiée ont rapporté 157,2 millions d’euros. Seulement tous ces bénéfices sont à relativiser par le coût de la masse salariale. Sous Cristiano Ronaldo elle a explosé, car le Portugais jouit d’un salaire sans précédent en Italie, donné à 31 millions d’euros net la saison. Au total, les salaires pèsent 327,8 millions d’euros en 2018-19 contre 259 millions, l’exercice précédent.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑