La Formule 1 perdra plus de 540 millions de chiffre d’affaire en 2020

12 août 2020 à 8:20 par Marc Limacher

0
Formule 1 business

La Formule 1 subit les effets de la crise, mais les perspectives sont rassurantes pour l’avenir.

La crise de la COVID 19 est toujours un spectre présent et inquiétant, mais le business de la Formule 1 continue de se projeter sur des résultats plus qu’encourageants jusqu’à l’horizon 2022. La prévision du chiffre d’affaires pour la saison 2020 est désormais fixée à 1 478 millions de dollars. En légère baisse de 100 millions par rapport aux précédentes projections. Soit une baisse de 544 millions de dollars par rapport à la saison 2019. Reculant les prévisions des croissances de deux ans. Le championnat 2020 a enregistré un chiffre d’affaires de seulement 24 millions de dollars (20 millions d’euros) pour les trois mois jusqu’ 30 juin, contre 620 millions de dollars pour la période correspondante en 2019 : une baisse vertigineuse de 96%.

Les prévisions pour 2021 et 2022 sont réalistes. Il faut reconstruire. 2,075 milliards la saison prochaine et 2,244 milliards pour 2022. Des chiffres qui démontrent que la discipline est solide et capable de subir une grave crise. Rassurant pour le cours de bourse. Reste que ce dernier ne décolle pas vraiment en étant à 77% de son plus haut de la saison précédente. Le titre peine à remonter malgré l’impact important de la discipline cet été. Un flou qui a une réponse : Les Accords Concorde.

Vous aimerez aussi:  PSG : Par la faute de Choupo-Moting, il rate 200 000€

Une base importante

Depuis 1981, ces Accords sont la base économique de la discipline. L’épine dorsale. Les actuels ont été signé en 2013 et expire à la fin de cette année. Les prochains sont en discussion depuis deux ans maintenant. Mais la progression bute sur des détails économiques.

Dans le détail, les équipes se répartissent 50% du chiffre d’affaire annuels de la discipline. Une partie fixe commune à chacun et une partie variable en fonction de leur classement de la saison précédente. Mais il y a des primes qui ont été rajouté sur les accords actuels. Ferrari touche 110 millions de prime, Mercedes 37, McLaren 35, Williams 21 et Red Bull 30 millions environ. Il y a aussi une prime de 30 millions en cas de double titre de champion du monde. Selon le Business Book GP édition 2020, pour Sportune.fr, Mercedes AMG F1 touche 170 millions cette saison, Ferrari près de 250 millions.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer