La Ligue 1 classée selon les affluences et le taux d’occupation

21 mai 2018 à 17:25 par Thomas

0

Effet Neymar, le PSG a réuni plus de monde que jamais au Parc des Princes. Pour faire plus, il faudra casser les murs du Parc. – @PSG_Inside

Le PSG est vraiment très à l’étroit au Parc des Princes. Ça n’est pas nouveau de le dire, une autre preuve nous est donnée, à la lecture du classement final des affluences, de la Ligue 1 saison 2017-2018. Pour la troisième saison consécutive, le club de la capitale termine en tête, avec une moyenne sur l’exercice jamais égalée dans son histoire, à 46.929 selon la moyenne observée par la LFP. Pour le battre, il faudra pousser les murs, car le Parc des Princes affiche un taux d’occupation supérieur à 98%.

Le PSG champion des affluences, l’OL et l’OM suivent en nombre

En nombre autant qu’en pourcentage, le Paris Saint-Germain fait référence cette saison. Il devance les deux Olympique, l’OM et l’OL qui ont chacun des écrins plus grands. Mais moins remplis. Moins le Groupama Stadium, l’enceinte construite par et pour le club des Gones est optimisée selon ses besoins et remplie à 81%. L’affluence à l’Orange Vélodrome est plus contrastée ; parfois plein jusqu’à la gueule quand se présentent les gros du championnat, il sonne plus creux, pour d’autres affiches plus modestes. Résultat de l’exercice pour l’OM : une affluence moyenne à 46.040 tout proche d’être la plus élevée, mais un taux d’occupation à 69%, plutôt dans une fourchette basse.

Entre l’ASSE, les Girondins, le Stade Rennais et Nantes le match s’es joué aussi sur le public

En moyenne, les vingt clubs de l’élite ont achevé leur saison, sur une affluence à 22.600 spectateurs par match, et un taux d’occupation qui taquine les 71%. Le Stade Rennais, au Roazhon Park est le club qui s’approche le plus de ces chiffres. Des clubs comme les Girondins de Bordeaux, l’ASSE ou le FC Nantes avec lesquels les Bretons ont lutté pour une place en Ligue Europa ont attiré plus de monde au stade. Mais les taux de remplissage sont inférieurs. Le pire étant quand même au Stadium de Toulouse.

Toulouse, 4e plus grande ville de France mais plus faible taux d’occupation en Ligue 1

La saison est noire pour les Violets, condamnés à jouer un barrage pour sauver leur peau dans l’élite, ils ont perdu le soutien et la confiance de leurs supporters. Avec tout juste une place sur deux vendues en moyenne, au cours de l’exercice, le club haut-garonnais a manqué de monde. Pour la 4e plus grande ville de France, c’est un souci. Ça l’est d’autant qu’un stade vide peut avoir des conséquences sur la licence club ; laquelle conditionne pour partie, la répartition finale des droits de l’audiovisuel.

Classement de la Ligue 1 2017-18 selon les affluences et le taux d’occupation des stades

Club Affluence Taux d’occupation
1. Paris 46.929 98%
2. Marseille 46.040 69%
3. Lyon 46.005 81%

Voir le tableau complet en page 2

Pages : 1 2





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut de page ↑