Le Banff Festival de retour en 2020 : une tournée pour célébrer l’outdoor et les sports extrêmes

15 février 2020 à 15:40 par Bruno Fraioli

0

Du nom de sa ville canadienne, le Banff Mountain Film Festival World Tour revient en France pour plusieurs dates en 2020.

Le nom est devenu une référence auprès des amoureux de la montagne : Banff. La petite ville de l’est du Canada, à 1h30 de route de Calgary, abrite wapitis, grizzlis et depuis 1976 un festival du film de montagne réputé mondialement. En 44 ans, l’événement s’est exporté loin des Rocheuses canadiennes et a fait des petits dans plus de 40 pays, sur tous les continents. En France, le Banff Mountain Film Festival World Tour se déroule du 9 mars au 10 avril dans 23 villes. L’an passé le rendez-vous a réuni 10 000 spectateurs, sur le demi-million qu’il attire au niveau mondial.

« Oui, c’est vrai, Banff est devenue une marque dans l’univers de l’outdoor, reconnaît Cécile Neff, responsable de la tournée française. Au départ les films ne concernaient que la montagne et aujourd’hui cela s’est élargi à l’outdoor et à l’aventure au sens large. » A Banff, les organisateurs du festival reçoivent 400 documentaires ou court-métrages chaque année. Seule une centaine est programmée durant les neuf jours de l’événement au Canada (31 octobre au 8 novembre cette année). A partir de cette sélection, 30 et 40 films sont édités dans un catalogue dans lesquels viennent puiser les organisateurs locaux de la tournée mondiale. Ces derniers paient un droit pour utiliser le nom du festival et construit son propre modèle économique en gérant notamment ses partenaires personnels. En France, ils sont six : Allibert Trekking, Osprey, Lowa, Tirol, Buff et le magazine Outdoor Go! Que des marques de l’univers de l’aventure.

« La France fait généralement partie des pays les mieux représentés, commente Cécile Neff. Mais si chez nous on aime les films où l’on prend le temps de suivre une histoire avec un personnage central et une narration plus artistique ou contemplative, ce n’est pas forcément le cas ailleurs. En Italie, par exemple, le public local préfère des formats plus courts, de 5 à 10 minutes ». Certains films sont produits par des marques («brand content») comme Red Bull. La tournée française a retenu huit films dont un seul a été primé lors du dernier festival : Home, de la canadienne Jen Randall, qui a obtenu le prix du Meilleur film aventure et exploration (voir ci-dessous).

Vous aimerez aussi:  PSG : Le contrat à 200 M€ avec Jordan prolongé d'un an ?

Banff se veut également un événement populaire, non élitiste et réservé aux jeunes aventuriers ou riders. « Nous ne sommes pas dans la Nuit de la glisse, confie Cécile Neff. En France, le public est très varié. Même s’il y a une majorité de 25-35 ans, on vient aussi en famille voir les films. Nous n’attirons pas que des pratiquants purs et durs. » Plutôt des spectateurs urbains avides des grands espaces et séduits par la perspective d’une soirée d’évasion dans les Rocheuses canadiennes.

Bruno Fraioli
Article publié en collaboration avec SportBusiness.Club

Les films du festival

Hunza (2018, France, 33 minutes). Réalisation : Alexis Blaise et Sam Favret, Invade Media.
The Ladakh Project (2019, Autriche, 13 minutes). Réalisation : David Arnaud, Corinna Halloran, Red Bull Media House.
The Running Pastor (2019, USA, 9 minutes). Réalisation : Tim Kemple, Camp4 Collective.
The Imaginary Line (2019, USA, 11 minutes). Réalisation : Kylor Melton Film.
Charge (2019, Canada, 5 minutes). Réalisation : Mike Douglas, Mike Gamble, Anthony Bonello, Switchback Entertainment.
Home (2019, Canada, 47 minutes). Réalisation : Jen Randall, Light Shed Pictures.
Surfer Dan (2018, USA, 8 minutes). Réalisation : Tim Kemple, Camp4 Collective.

Le calendrier de la tournée Banff Mountain Film Festival

Paris, 9 et 10 mars – UGC Normandie
Nantes, 12 mars – UGC Atlantis
Lille, 12 mars – UGC Ciné Cité
La Rochelle, 13 mars – CGR La Rochelle Les Minimes
Annecy, 16 et 17 mars – Auditorium de Seynod
Bordeaux – Bègles, 16 et 17 mars – Cinéma Le Festival
Chambéry, 18 mars – Pathé Les Halles
Grenoble, 19 mars – Pathé Chavant
Bayonne, 19 mars – CGR Bayonne
Sallanches, 20 mars – Ciné Mont-Blanc
Pau, 20 mars – CGR Pau Université
Toulouse, 23 mars – Gaumont Wilson
Montpellier, 24 mars – Gaumont Montpellier Multiplexe
Lyon 1, 24 mars 2020 – UGC Ciné Cité Internationale
Lyon 2, 27 mars 2020 – CCVA Villeurbanne nouvelle salle
Saint-Étienne, 25 mars – Cinéma l’Alhambra
Nice, 26 mars – Pathé Lingostière
Clermont-Ferrand, 26 mars, CGR le Paris
Valence, 27 mars – Pathé Valence nouvelle ville
Nancy, 1er avril – Caméo Saint Sébastien
Strasbourg, 2 avril – UGC Ciné Cité
Belfort/Mulhouse, 3 avril – Pathé Belfort
Dijon, 4 avril – Cinéma Olympia




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑