Les 10 clauses libératoires les plus chères du foot sud-américain

8 juin 2020 à 15:35 par Thomas

0

De 27 à 80 M€ les clauses les plus chères du foot, en Amérique latine.

Les convoitises sont nombreuses, en général elles viennent d’Europe. Pour que clubs et joueurs y trouvent au maximum leur compte, il est assez fréquent en Amérique du sud, que les équipes de football ajoutent des clauses libératoires à leurs meilleurs jeunes et/ou espoirs. Nous avons listé les plus chères du moment. Elles n’ont rien de comparable avec celles d’Europe, pour les plus élevées.

80 M€ pour l’attaquant convoité Éverton Soares

N’empêche qu’au top 10 des plus importantes, il faut un minimum de 27 millions d’euros et jusqu’à 80 millions d’euros. Notamment Éverton Soares, un attaquant de 24 ans du Gremio, sur qui lorgne le Paris Saint-Germain, en France. Et aussi pour le plus jeune Lazaro Vinicius Marques, celui qui a éliminé la France à la dernière minute du Mondial U17 disputé à l’automne au Brésil, avant de décrocher le titre avec la nation auriverde.

Vous aimerez aussi:  Stade Rennais : Combien vaut Brandon Soppy sur le mercato ?

Trois représentants de River Plate dans les 10

Les 10 clauses libératoires les plus élevées du football sud-américain sont essentiellement à chercher au Brésil. Mais l’Argentine en a aussi, au club de River Plate principalement qui est d’ailleurs le plus représenté dans le top détaillé ci-dessous.

Les 10 clauses libératoires les plus élevées du foot sud-américain

Juan Fernando Quintero (River Plate) = 27 M€
Lucas Pratto (River Plate) = 27 M€
Bruno Henrique (Flamengo) = 30 M€
Rafael Santos Borré (River Plate) = 30 M€
Marcos Paulo (Fluminense) = 45 M€
Kaio Jorge (Santos) = 60 M€
Gabriel Veron (Palmeiras) = 60 M€
Gabriel Barbosa (Flamengo) = 60 M€
Lazaro Vinicius Marques (Flamengo) = 80 M€
Éverton Soares (Gremio) = 80 M€




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑