L’OL reste une valeur sûre pour les boursiers

13 mai 2020 à 10:35 par Thomas

0
OL groupe action bourse

A court terme, l’OL souffre des effets de la crise et de ses conséquences sportives, avec l’arrêt prématuré du championnat. Mais à long terme, les spécialistes du marché en sont sûr, le groupe s’en remettra et en sortira même possiblement plus fort.

En dépit de la crise qui affecte toutes sortes d’entreprises dans le monde et de la fin ordonnée du championnat de France, qui prive le club d’une qualification à la Ligue des champions et possiblement à la Ligue Europa, l’Olympique Lyonnais reste une valeur sûre, sur le marché boursier. L’affirmation est de Trion Reid, analyste de la Berenberg Bank en Allemagne, cité par Offthepicth.

« OL groupe intéressant à plus long terme »

En dépit des pertes de la saison qu’il évalue proche de 83 millions d’euros (sur la billetterie et les droits de l’audiovisuel, contre 50 M€ annoncés ce mardi, par le groupe), il indique à propos d’OL Groupe et de sa force sur le marché Euronext : « Nous continuons de penser que les actions d’OL Groupe sont plus intéressantes à plus long terme, compte tenu de la capacité (du club) à développer des talents organiques, puis à les monétiser sur le marché des transferts. Il a également une exposition préférentielle, par son rapprochement avec des entreprises lucratives liées au football, comme le football féminin, le foot aux Etats-Unis ou le esport, et offre des opportunités de monétisation supplémentaires avec OL City et le développement qui s’en fait autour du stade ».

Des résultats qui progressent au 1er trimestre 2020

Conclusion, Lyon est costaud car il n’a pas tous ses oeufs dans le même panier, ou son business centré sur une seule et même activité. Preuve que le club est solide, il vient de publier les comptes du premier trimestre de l’année, actés au 30 mars. Au début du confinement, avec des conséquences à cette date encore limitée, néanmoins l’OL affiche une bonne santé financière avec 41,9 millions d’euros et 19% de plus gagnés du produit des activités, c’est-à-dire sans les opérations de trading.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑