LOSC, DFCO – Ça coûte combien de recruter James Léa Siliki (Stade Rennais) ?

3 janvier 2020 à 19:50 par Guillaume

0

Prolongé cet été mais pas certain d’être conservé, James Léa Siliki aurait des touches en Ligue 1.

Le Stade Rennais l’a prolongé sur la fin du mois d’août dernier, mais James Léa Siliki est en ballotage dans le collectif breton, parce qu’il a un temps de jeu mitigé en Ligue 1, cette saison 2019-20. Le milieu de terrain axial serait suivi en France notamment. Il serait question du Dijon FCO ou du LOSC, pas forcément sous la forme d’un transfert sec, mais possiblement d’un prêt. A 23 ans, Léa Siliki n’a pas de temps à perdre, il est dans ses meilleures années, sportives et/ou financières.

Vers un départ de James Léa Siliki du Stade Rennais cet hiver ?

L’extension de son contrat de deux ans cet été a contribué à le valoriser. James Léa Siliki n’a jamais connu de transfert payant, étant au Stade Rennais depuis la fin de sa formation. Il est diversement estimé à 4 millions d’euros par Transfermarkt et entre 4 et 7 millions, de la part du Centre international d’étude du sport (CIES). Pour Dijon, c’est potentiellement du niveau de la recrue la plus chère de l’histoire du club qu’est Sory Kaba (4 M€, en 2018-19). Le LOSC a plus de liquidités, de surcroît après les cessions records de l’été dernier, principalement celle de Nicolas Pépé à Arsenal.

Vous aimerez aussi:  PSG, Barça ou MLS : Agüero va partir, où signera-t-il selon les bookmakers ?

Le LOSC et le DFCO en Ligue 1 serait sur la piste du milieu axial

Tel qu’indiqué plus haut, James Léa Siliki a donc été prolongé en août jusqu’au bout de l’exercice 2023. A cette occasion il a été revalorisé, son salaire est désormais estimé proche du demi-million d’euros bruts annuels, sans les variables en plus. Il a fait ses grands débuts chez les professionnels dans un derby face à Nantes, le 28 janvier 2017 au Roazhon Park.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV