Messi et Nadal, les patrons que les enfants d’Espagne réclament

29 août 2020 à 16:10 par Article partenaire

0
Nadal enquête

Rafael Nadal ferait un bon « chef », pour les garçons autant que les filles, de l’autre côté des Pyrénées.

Quelles sont les personnalités les plus influentes et impactantes auprès des enfants ? C’est l’un des sujets d’une grande enquête menée, en Espagne, par le groupe Adeco, spécialiste du travail en intérim. C’est la seizième édition du sujet intitulé : « Qué quieres ser de mayor », comprendre : « Que veux-tu faire, quand tu seras grand ? ». Parce que le monde vient de traverser une crise sanitaire inédite, médecin est le métier que les plus jeunes aspirent à faire, de l’autre côté des Pyrénées.

Les gamins d’Espagne se r^vent médecin, mais surtout footballeur pour les garçons

Sur le panel de plus de 1 800 enfants de 4 à 16 ans interrogés, c’est le choix numéro chez les filles (22,2%) et le deuxième pour les garçons (22,1%). Si les métiers valorisés en période de confinement ont la cote (professeur ou infirmier notamment), les garçons rêvent d’abord de devenir des footballeurs à l’âge adulte, pour 24,5% d’entre eux (et 7% chez les filles, cinquième métier le plus convoité). Ils aspirent avant tout à une profession qu’ils aiment (à 41,7%), qui permet de gagner de l’argent (à 29,7%), ou qui aide les autres (22,2%).

Rafael Nadal fait consensus à parts quasiment égales

Ces résultats justifient la suite de l’enquête, quand est posée la question aux sondés, de savoir « quel leader (chef ou patron) ils souhaiteraient avoir ? ». Le contexte du moment fait ressortir quelques particularités, comme le plébiscite des garçons et des filles pour Fernando Simón, un épidémiologiste devenu référent gouvernemental et homme de médias, en Espagne, depuis que la COVID-19 sévit dans le pays. Mais c’est d’abord l’envie de tout savoir sur le sport enfant et les champions les plus exposés et/ou méritoires, qui font le plus fantasmer les jeunes ; et surtout les garçons.

Lionel Messi Espagne chef enquête

Chaque année, les garçons fantasment sur Lionel Messi en tant que futur patron, quand ils seront grands.

Les garçons plébiscitent chaque année Lionel Messi comme patron

Quoique le tennisman national, Rafael Nadal, réunit tout le monde. Quatrième « leader » le plus courtisé des garçons (à 7,6%) et cinquième des filles (7%), les proportions qui le concernent sont à l’équilibre. Ça n’est pas le cas de Lionel Messi, qui fait rêver les garçons, pour lesquels il est numéro un dans la liste des patrons désirés, à 16,5% et au moins cinq points d’avance sur le reste des propositions. L’enquête précise que Lionel Messi revient chaque année à la même question, mais les variations changent ; en 2020 elle est en baisse sur la précédente édition. L’attaquant du FC Barcelone était alors le « chef » désiré, à 21,9%.

Vous aimerez aussi:  Que valent les entraîneurs de la Ligue 1 sur le mercato ?

Zidane est aussi une source d’inspiration et d’influence chez nos jeunes voisins

S’il n’y a que Nadal en tant que sportif, au top 10 des filles, les sportifs ont par contre la (grosse) cote pour les garçons, car avec Messi et le numéro deux mondial de tennis, se glissent aussi Zinedine Zidane (6,9%) et Sergio Ramos non loin, à 4,9%. Ils sont l’un et l’autre respectivement entraîneur et défenseur et capitaine du Real Madrid, soit deux leaders dans leurs fonctions, qui inspirent les bambins, du pays voisin.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV