Michael Jordan reverse tout les bénéfices de « The Last Dance »

21 avril 2020 à 9:05 par Thomas

0
Michael Jordan the last dance

Michael Jordan est au centre d’une série produite par Netflix.

Près de vingt après, le mythe Michael Jordan est demeuré intact, la preuve étant que le documentaire « The Last Dance » lancé par Netflix et la chaîne ESPN est relayé partout dans le monde, de la presse sportive à la plus généraliste. C’est que la série, en dix épisode dévoilée en ce mois d’avril s’attarde sur la saison 1997-98 des Chicago Bulls conclue par le sacre NBA ; le sixième de l’ex-n°23 dans le dos.

Michael Jordan ne tenait pas initialement à la sortie de la série

Jamais une production n’avait été aussi loin, car les images d’archives choisies étaient jalousement conservée, tant que l’idole ne donnait pas l’accord de les exploiter. Craignant d’abord pour son image, Jordan a finalement accepté. Et ce n’est pour l’argent, que le sportif le plus riche du monde a accepté le deal. His Airness ne touchera rien des producteurs, de sa propre volonté. Mais il ne renonce pas aux fonds, probablement importants, qu’il peut retirer de l’opération.

Vous aimerez aussi:  Bayern Munich : Enorme manque à gagner à chaque huis clos

De 3 à 4 millions la part estimée qu’il va reverser en intégralité

Sa part, il a décidé d’en faire le don à des associations caritatives qu’il soutient. Il est quand même ici question de 3 à 4 millions de dollars estimés. Ça n’est pas des broutilles. Lancée il y a quatre jours, la bande annonce du documentaire a été vue plus de 5 millions de fois. « The Last Dance » devrait être un carton pour toute une génération large, marquée par l’écrasante domination du bonhomme sur sa discipline, mais plus largement sur tout le monde sportif.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑