Milan AC et Emirates discuteraient prolongation à la baisse. En raison de l’OL…

15 février 2020 à 13:50 par Thomas

0

Emirates et le Milan AC arrivent au bout de leur engagement. Et selon la presse italienne, le deal pourrait être prolongé. Mais à la baisse financièrement.

Partenaire historique du club lombard, Emirates est associé au Milan AC depuis 2007. Et depuis 2010, la compagnie aérienne s’affiche sur le maillot, en tant que sponsor premium des Rossoneri. A la fin de ce mois de juin va s’achever la dernière tranche du contrat, signée il y a cinq ans. Les deux parties discutent d’une prolongation, mais selon la Gazzetta dello Sport, le partenariat pourrait être revu financièrement à la baisse. De façon indirecte, par la faute de l’OL, en France.

Le Milan AC et Emirates arrivent au bout de leur contrat de sponsoring

L’on sait en effet depuis le début de ce mois, qu’Emirates occupera, à compter de l’exercice prochain, l’espace à l’avant sur le maillot des Gones. Montant du deal : 15 millions d’euros environ par ans. Plus ou moins selon les bonus. C’est autant ou presque que le contrat du moment entre le groupe sis à Dubaï et le Milan AC. Tel que nous l’avons récemment observé, c’était avant l’officialisation du deal avec Lyon, le troisième partenaire le plus cher pour Emirates, après le Real Madrid et Arsenal.

Vous aimerez aussi:  Super Ligue : En 2009 la F1 a vécu le même scénario

Un deal réduit de moitié maintenant que Emirates est partenaire de l’OL ?

Sauf que selon la presse italienne, il pourrait prochainement être question d’un contrat financièrement réduit du tiers à la moitié, soit de 7 à la dizaine de millions d’euros annuel pour le club italien. Indépendamment des bonus et/ou des royalties possiblement négociés. Depuis que Silvio Berlusconi, son ancien propriétaire, a passé la main à un fond d’investissement, le Milan AC végète péniblement dans le ventre mou du championnat d’Italie. Son rayonnement s’est amoindri et de surcroît, il n’a plus joué la Ligue des champions depuis six ans. C’est une perte de visibilité pour justifier l’écart avec l’Olympique Lyonnais, lui régulièrement qualifié en C1, au pire en Ligue Europa.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV