OL – ASSE : Qui va gagner le derby selon les bookmakers ?

24 février 2018 à 17:35 par Thomas

0

Nabil Fekir et Mariano Diaz dans son dos seront deux hommes à suivre, dans le derby entre l’OL et l’ASSE. – @Twitter/OL

Penser qu’il y a trois mois, l’OL est allé gifler son voisin stéphanois sur sa pelouse de Geoffroy-Guichard (0-5) tient de la blague, dans le contexte du moment. Avec des Lyonnais branchés sur courant alternatif et des Verts retrouvés, renforcés surtout par le mercato de l’hiver. Depuis ce soir du 5 novembre, tout a changé, surtout du côté de l’ASSE qui s’invite au Groupama Stadium, ce dimanche. Avec des chances de s’offrir un vrai succès d’estime de nature à faire oublier tous les travers de la saison ? Peut-être pas quand même, les bookmakers ne sont pas à ce point optimistes pour les joueurs de Jean-Louis Gasset.

Les écarts entre l’OL et l’ASSE se sont resserrés depuis novembre, mais Lyon reste favori

Ils pensent même que l’Olympique Lyonnais va gagner, la cote est en ce sens significativement favorable aux locaux : ils sortent vainqueurs à la moyenne de 1,46, pour un match nul à 4,57 et plus lointaine la cote du succès des Verts à l’extérieur, à 6,45. Le constat est aussi sévère, moins sur le score et son ampleur, que sur le fait que les scénarios les plus probables, donnés par les opérateurs convergent dans le sens de Nabil Fekir et ses partenaires. C’est d’abord le succès 2-1 de Lyon, à la cote moyenne de 7, suivi du 2-0, à 7,26 et même le 1-0, à 7,81. Après quoi vient le premier résultat, favorable à Sainté ; c’est un le nul 1-1, à 7,93. Il faudra peut-être se satisfaire du minimum si l’on est un soutien des Verts.

Garder un oeil sur la paire Fekir – Mariano pour voir trembler les filets

Le 0-0 étant beaucoup plus loin (à plus de 14), la rencontre devrait donner un ou plusieurs buts. Dans ce cas là, mieux vaudra se tourner soit vers le capitaine Nabil Fekir qui vaut une cote moyenne de but à 1,82, sinon suivre l’Espagnol Mariano, à 1,85. Sinon lorgner du côté des Verts, mais alors se concentrer plutôt sur Robert Beric, crédité d’une cote de but à 3,19. D’un Stéphanois, marqué sur la pelouse de l’ennemi honni, ce but là vaudrait surement double. Au moins dans les esprits.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑