OL – Ça pourrait coûter combien de débaucher Claudio Ranieri du FC Nantes ?

17 mars 2018 à 19:10 par Thomas

0

S’il est clair que Jean-Michel Aulas porte un intérêt à Ranieri, le recruter pour l’OL est une autre paire de manches. – @Twitter

Jean-Michel Aulas a de l’admiration pour Claudio Ranieri. Le président et propriétaire de l’OL l’a directement témoigné au technicien italien, à l’occasion du match aller entre Nantes et Lyon, en championnat de France. Cet état de fait justifie l’information de Presse Ocean, à propos de l’intérêt des Gones pour le Mister, en vue de la prochaine saison. L’OL vient en effet d’être éliminé de la Ligue Europa et court après une qualification à la prochaine Ligue des champions, pour laquelle il accuse du retard. S’il a toujours défendu Bruno Genesio, la patience de Jean-Michel le forcera peut-être à prendre une décision forte au terme de cet exercice, en se séparant de son coach. Si tel était le cas, le nom de Ranieri reviendrait alors comme l’un, sinon le favori au poste.

Jean-Michel Aulas a de l’admiration pour Claudio Ranieri. Il pourrait succéder à Génésio sur le banc de l’OL

A condition tout de même de pouvoir assurer financièrement, la finalisation de ce recrutement. Car Claudio Ranieri ne sera pas libre au 30 juin prochain. Il lui restera la deuxième des deux saisons signées au mois de juin 2017, avec le FC Nantes. Sauf à ce que son président Waldemar Kita ne le libère, ça ne semble pas évident surtout si cela doit renforcer un concurrent direct en championnat. A moins que les relations, prétendues fraîches entre le patron des Canaris et son technicien soient si déplorables, que la porte soit totalement ouverte à Ranieri. Sinon l’Olympique Lyonnais aura au moins à racheter la dernière année de contrat de l’entraîneur de 66 ans.

Le coach du FC Nantes est sur le podium des entraîneurs les mieux payés de la Ligue 1

Le champion d’Angleterre 2016 avec les « Renards » de Leicester City a paraphé un contrat payé à près de 300.000 euros bruts mensuels estimés. C’est sans les primes possiblement signées par l’Italien. Ça vaut une saison à 3,6 millions d’euros, que l’Olympique Lyonnais aura peut-être à payer. Claudio Ranieri est sur le podium des techniciens les mieux rémunérés de Ligue 1, cette saison 2017-2018, après Unai Emery au PSG et Leonardo Jardim à l’AS Monaco. A titre de comparaison, son salaire est estimé trois fois plus cher que celui de Bruno Génésio à Lyon. Comme le Mister, Génésio est aussi sous contrat jusqu’en 2019. Si son président doit le remercier, il réclamera peut-être une compensation, mais on peut plutôt penser qu’un autre poste lui sera offert, dans l’organigramme du club des Gones.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut de page ↑