OL – L’action dévisse après les blessures de Depay et Reine-Adélaïde

16 décembre 2019 à 12:50 par Thomas

0

Action, réaction. Après le week-end pourri que vient de traverser l’Olympique Lyonnais, le cours de l’action en bourse en subit les répercussions.

Week-end cauchemardesque pour les Gones. Battus, ce dimanche à domicile, par le Stade Rennais (0-1), ils ont aussi perdu pendant le match, leur capitaine Memphis Depay et le milieu, Jeff Reine-Adélaïde. L’un comme l’autre souffrent d’un même mal : « une rupture du ligament croisé antérieur », du genou gauche pour l’ailier néerlandais et du droit pour l’autre. Ces deux blessures graves (elles remettent en cause la fin de saison des deux joueurs) ont des conséquences directes sur le cours de l’OL en bourse, ce lundi matin.

L’action de l’OL a perdu plus de 7% sur le week-end

Tel que l’ont repéré nos confrères d’OL+, l’action du club dévisse. Entre le vendredi 13 décembre, à quelques heures de la cloture du week-end et ce lundi matin, elle a perdu 7,47%, passant de 3,08 euros à 2,85 euros à la première heure ce lundi matin (et même 2,84 dans les minutes suivantes). En fin de matinée, juste avant le tirage de la Ligue des champions pour lequel l’OL est impliqué, elle est un peur remontée, à 2,93 euros.

Au même niveau de valorisation qu’au début de l’année 2019

Sur une échelle de temps plus longue, l’action d’OL Groupe est au niveau de ce qu’elle était au début de cette année civile. Grâce à la qualification décroché pour cette Ligue des champions, elle est remontée durant l’été. Mais l’éviction récente de Sylvinho, suivie de l’embauche (pour certains controversée) de Rudi Garcia et aujourd’hui les doubles blessures de Depay et Reine-Adélaïde ont mis à mal les certitudes du club. Et par la même, la confiance des investisseurs.

Vous aimerez aussi:  Top 15 des voitures les plus dingues des joueurs de Ligue 1




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑