OL : Télé, billetterie, sponsors, les détails d’une saison 2020 déficitaire

8 octobre 2020 à 14:45 par Thomas

0
OL budget

L’OL a souffert des conséquences de la crise et de la fin anticipée de la saison dernière.

Les conséquences de la crise sanitaire et de ses effets sur l’économie des clubs sportifs, par l’exemple de l’OL. Un club où, via son président Jean-Michel Aulas, l’alarme a été vite tirée pour annoncer un scénario malheureusement inéluctable pour les Gones, car ils accusent un déficit net de 36,5 millions d’euros, au bilan de la saison 2019-20 dernière.

L’OL boucle la saison 2020 avec un déficit de 36,5 M€ net

Tous les postes de recettes, sans prise en compte du mercato et de ses opérations, sont en baisse. Principalement à Lyon, la partie dite « event » (-30%), puisque le club a la pleine exploitation de son stade, qu’il loue pour des manifestations culturelles et/ou sportive. Depuis le printemps dernier, concerts, séminaires et autres festivals sont à l’arrêt, alors que le club prévoyait « une programmation estivale, riche », au commencement de son exercice. La billetterie au Groupama Stadium baisse de 15% à 35,5 millions d’euros en 2020, les partenariats commerciaux rapportent (27,2 M€ ; – 13%) et les produits de la marque, 13,6 millions (-15%).

Tous les secteurs de revenus sont à la baisse

Quant aux droits de l’audiovisuel, ils accusent une diminution de 20% d’une saison à l’autre, de 41,8 millions en 2019 à 35,5 M€, au dernier bilan. Au total, le produit des activités se chiffrent à 271,6 millions, en 2020 pour l’Olympique Lyonnais, contre 309 millions une saison plus tôt. Les salaires du personnel représentent le premier poste de dépense au club, ils s’élèvent à 132,5 millions. Le club explique à ce sujet, qu’en dépit de certaines actions gouvernementales comme le chômage partiel, la masse salariale est légèrement en hausse (+ 1,6 M€ d’une année sur l’autre), en raison des blessures de joueurs qui ont forcé l’OL à se renforcer. Les salaires pèsent 49% du total des activités.

Vous aimerez aussi:  Stade de Reims : Un nouveau sponsor sur le maillot des Rémois

Des perspectives plus « rassurantes » pour 2021

Bien que la période soit compliquée, de surcroît avec l’absence de coupe d’Europe cette saison, le club se veut optimisme pour l’exercice 2021, à la faveur de partenariats de sponsoring augmentés (Emirates sur le maillot, renouvellement du naming de Groupama ou d’adidas récemment), de revenus issus de la dernière campagne de Ligue des champions, des « events » programmés l’été prochain, si le calendrier le veut bien et de la hausse des droits domestiques du championnat de France. Pour autant dans ses prévisions, Lyon s’attend à boucler sa saison en cours, sur un nouveau déficit. En mars, avant la pandémie, la croissance de l’OL était estimée par le club, à + 19%.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV