OM – Combien ça coûte de recruter Jimmy Cabot (FC Lorient) ?

25 avril 2020 à 14:00 par Thomas

0
Jimmy Cabot transfert Lorient OM

L’OM suit Jimmy Cabot qui sera bientôt en fin de contrat, avec le FC Lorient.

Contraint d’oeuvrer à moindre frais, l’OM doit restreindre le champ de ses recherches à des joueurs peu voire plus valorisés sur le marché, pour recruter sans dépenser. Et autant que possible malin. Cela suppose donc de suivre avec intérêt les divisions inférieures, là où joue notamment Jimmy Cabot, milieu de terrain du FC Lorient. Selon France Football, le club phocéen étudierait son dossier, car il y a un avantage à sa situation contractuelle, avec les Merlus.

L’OM prospecte en Ligue 2 du côté de Lorient

L’hebdomadaire du football parle de lui, comme d’un profil à la Mathieu Valbuena. Jimmy Cabot est arrivé en Bretagne à l’occasion du mercato de l’hiver 2016, en provenance de l’ESTAC Troyes, contre une indemnité de transfert de 1,8 millions d’euros. Le joueur était alors sollicité par d’autres de l’élite nationale. Trois saisons et demi vont bientôt s’achever pour lui, et c’est en joueur libre qu’il va quitter Lorient, quand sera fixée la fin de cet exercice 2019-20. Normalement au 30 juin qui arrive.

Vous aimerez aussi:  RC Lens : Combien vaut Gaël Kakuta sur le mercato ?

Jimmy Cabot va quitter libre les Merlus

Car Jimmy Cabot est au bout de son contrat, il est sinon valorisé par Transfermarkt sur le marché, de 800 000 à 1 millions d’euros. L’indemnité que l’OM ou un autre club n’auras pas à payer pour le recruter, Jimmy Cabot pourra la négocier tout ou partie comme une prime à la signature. Et augmenter par ailleurs ses prétentions financières. Les siennes à Lorient ne sont pas connues, mais elles sont supposées inférieures à 300 000 euros bruts la saison, d’après les chiffres de l’enquête de France Foot, en février dernier. Auteur de 27 matches cette saison de Ligue 2, Jimmy Cabot est le meilleur dribbleur de sa division.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑