OM : Combien ça coûte de recruter Patrick Cutrone (Fiorentina) ?

6 janvier 2021 à 10:55 par Thomas

0
OM transfert

Nouvelle piste florentine à l’étude pour l’OM : Patrick Cutrone, attaquant prêté par Wolverhampton.

Et maintenant Patrick Cutrone! Remarquez qu’il est plus facile de faire son marché en ne se concentrant que sur un même étal. Faut-il seulement qu’il soit assez fourni pour combler les besoins, apparemment le collectif de la Fiorentina l’est pour l’Olympique de Marseille. Parce qu’après l’intérêt avancé du club phocéen pour l’attaquant Christian Kouamé, puis en suivant pour le latéral Pol Lirola, Sky Sport Italia avance le nom de Patrick Cutrone comme autre piste marseillaise, au club de Florence.

Patrick Cutrone une autre piste de la Fiorentina pour l’OM

Attaquant de 23 ans, il est Italien mais appartient depuis l’été 2019 aux Loups de Wolverhampton. Il est prêté cette à la Fiorentina, pour le relancer sportivement, car il est en perte de vitesse, depuis son départ du Milan AC pour l’Angleterre et une indemnité payée pour lui, à 22 millions d’euros. Çæ fait très (trop) cher pour l’Olympique de Marseille, qui ne peut déjà pas répondre aux exigences de Naples et Montpellier pour Milik ou Laborde (15 M€ environ demandés pour chacun). Patrick Cutrone les vaut également, d’après les estimations de l’Observatoire du football à son sujet : entre 15 et 20 millions d’euros. Ou un peu moins, une douzaine, du côté de la plateforme Transfermarkt.

Vous aimerez aussi:  FC Nantes : Dépenses, recettes, bilan de 10 ans de mercato chez les Canaris

Possiblement cher pour les Phocéens. Peut-être trop…

Mais à ne retenir qu’un chiffre, prenons celui de l’option d’achat fixée dans son prêt à la Fiorentina : 16 millions d’euros, en plus des 3 millions indemnisants les Loups. Il est à Florence depuis un an tout pile et l’option d’achat est normalement obligatoire, au bout du bail. Son salaire, proche de 300 000 euros brut mensuels en Premier League (signé jusqu’en 2023, avec un saison de plus en option), a fondu de quasiment la moitié, à presque 165 000 euros par mois, moins les primes, à Florence. Tous les éléments mis bout à bout, le profil de Patrick Cutrone semble sinon inabordable, au moins aussi compliqué à nouer que d’autres précédemment cités.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑