OM : Démissions ou licenciements, comment l’OM et ses coaches se séparent

3 février 2021 à 11:50 par Thomas

0
OM Billas Boas

André Villas-Boas va quitter l’OM, de son propre chef, mais avec l’approbation de son club.

Et pourtant des trucs de « fada », l’Olympique de Marseille en a connu, au cours de son histoire. Pas ça. Pas qu’un entraîneur démissionne et que dans la foulée le club le mette à pied, comme une procédure ordinaire préambule à une possible éviction. André Villas-Boas quittera-t-il de lui même Marseille où en sera-t-il forcé par son futur ex-employeur ? Le flou demeure à ce sujet, la seule certitude étant que l’on ne reverra plus le Portugais sur le banc de l’équipe première.

Villas Boas viré ou démissionnaire de l’OM ?

Sur les vingt ans écoulés, rares ont été les techniciens démissionnaires à l’OM. Pour sa première expérience au poste, José Anigo y avait été contraint, en 2004. Avant de rebondir dans le rôle du directeur sportif. Dix ans plus tard, Marcelo Bielsa lui emboitait le pas, pour ce qui restera l’un des départs les plus fracassants du club phocéen. Il y en a eu d’autres, forcés par les résultats et la pression populaire des supporters et sympathisants du club. En général, pour ménager les susceptibilités et les egos, club et techniciens parlent de « séparation commune », pour l’équivalence à une « résiliation amiable ». Ça a été le cas avec Didier Deschamps, le dernier entraîneur champion, et plus récemment avec Rudi Garcia.

Vous aimerez aussi:  Dakar 2021 : Détail des primes des vainqueurs du Dakar 2021

Eric Gerets est parti libre du club phocéen

Enfin, dans l’époque moderne, seul Eric Gerets est parti libre comme l’air, au bout de son contrat. A quelques mois près, c’était le tour d’André Villas-Boas, mais ce dernier ne l’a pas vu ainsi, en conférence de presse ce mardi. Le reste et toutes les conséquences qui en suivent, on le connait désormais…

Comment l’OM et ses coaches se séparent depuis 2001

Tomislav Ivic (août 2001 – novembre 2001) = résiliation
Albert Emon (décembre 2001 – juillet 2002) = intérim
Alain Perrin (juillet 2002 – janvier 2004) = licenciement
José Anigo (janvier 2004 – novembre 2004) = démission
Albert Emon (novembre 2004) = intérim
Philippe Troussier (novembre 2004 – mai 2005) = licenciement
Jean Fernandez (juin 2005 – mai 2006) = licenciement
Albert Emon (juin 2006 – septembre 2007) = licenciement
Eric Gerets (septembre 2007 – septembre 2009) = fin de contrat
Didier Deschamps (juin 2009 – juillet 2012) = résiliation
Élie Baup (juillet 2012 – décembre 2013) = licenciement
José Anigo (décembre 2013 – juin 2014) = licenciement
Marcelo Bielsa (juin 2014 – août 2015) = démission
Michel (août 2015 – avril 2016) = licenciement
Franck Passi (avril 2016 – octobre 2016) = licenciement
Rudi Garcia (octobre 2016 – mai 2019) = résiliation
André Villas-Boas (mai 2019 – février 2021) = ?




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV