OM – Estimation en chute, combien vaut désormais Mitroglou sur le mercato ?

17 janvier 2019 à 16:10 par Thomas

0

Aussi réservé au naturel que sur le terrain. ,Trop car Kostantino Mitroglou est en-deçà de ce que l’OM attend de lui.

C’est dur pour le joueur, mutique dans la parole comme face au but, mais les faits et surtout les chiffres sont là pour souligner la faiblesse du recrutement. Oui, l’OM s’est planté avec le transfert de l’attaquant Kostantinos Mitroglou. Depuis deux ans qu’il est en Provence, l’attaquant grec a pris part à 32 matchs en Ligue 1, pour 12 buts inscrits et aucune passe décisive délivrée. C’est insuffisant pour un joueur de son calibre, pour l’Olympique de Marseille c’est un souci à double titre : sur le rendement du joueur d’abord et par ricochet, sa valeur marchande sur le mercato.

Combien l’OM a payé pour le recruter ?

Quinze millions d’euros d’indemnité sèche. Kostantinos Mitroglou est arrivée sur la toute fin du marché des transferts de l’été 2017, en provenance du Benfica. Le club portugais ayant officiellement communiqué sur la transaction, on sait que 50% de la vente du joueur reviendra au lisboète. L’attaquant grec a connu trois transferts payants dans sa carrière : de l’Olympiakos à Fulham pour près de 15M€, de Fulham au Benfica à 7M€ et le dernier que l’on sait, vers l’Olympique de Marseille.

Combien de temps Kostantinos Mitroglou a signé ?

Le 31 août 2017, le joueur de 30 ans a paraphé un contrat de quatre ans, jusqu’au 30 juin 2021. Depuis, plus il se rapproche de l’échéance, moins il reste d’années à compenser pour les clubs intéressés, donc plus sa valeur marchande baisse. Ça, et le fait qu’il ait passé la trentaine, plus ses performances en-deçà justifient sa valeur marchande à la baisse, mois après mois.

Vous aimerez aussi:  OM, PSG, ASSE, OL... Classement des effectifs les plus durables de la Ligue 1

Combien vaut Kostantinos Mitroglou aujourd’hui ?

Moins que les 15 millions payés par l’Olympique de Marseille, c’est une certitude. Au mieux, il approche la dizaine de millions d’euros, tel que l’analyse Transfermarkt. Ou la moitié, à 5,6 millions d’euros, ainsi que l’estime l’Observatoire du football, en Suisse. La réalité est entre les deux, en sachant que le Grec a des émoluments financiers élevés, proche des 3,6 millions d’euros bruts la saison, sans les variables. Pour donner des éléments de comparaison sur le marché, nous avons récemment étudié les profils de 8 attaquants qui arrivent en fin de contrat. Tous ont un CV d’internationaux, anglais, allemands ou sont champions du monde, français et espagnol, et tous sont moins chers en valeur transfert que le Grec. Ceci dit Mitroglou évolue à un poste de buteur valorisé sur le mercato. Pour tirer le maximum, Marseille devra compter sur une offre précipitée et/ou forcée, en fin de marché, un peu comme lorsque le club l’a recruté.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV