OM, OL, ASM et FCN : En mars, ils vont marquer pour le foot féminin

28 février 2019 à 13:05 par Thomas

0

En mars, les quatre clubs associés à la FDJ (Marseille, Monaco, Lyon et Nantes) participent au challenge « Buts pour Elles ».

Ces buts là vont compter encore plus qu’à l’ordinaire. Ceux que les joueurs de l’OM, de l’OL de l’ASM et du FCN marqueront à l’occasion des 4 journées du championnat de France de Ligue 1 (27e, 28e, 29e et 30e), programmées en mars. Sur ce mois-là, la FDJ renouvelle l’opération « Buts pour Elles » qui se traduit par de l’argent sonnant et trébuchant, pour « promouvoir la féminisation du football ».

Quand l’OM, l’ASM, l’OL et le FCN vont marquer, le foot féminin va en profiter

Chaque but de ces quatre équipes partenaires de l’opérateur du jeu, sera payé 500 euros. Tout l’argent récolté sera récolté dans un pot commun, puis reversés en direction de quatre projets centrés sur le football féminin et sa promotion. Rappelons que cette année 2019 est celle du Mondial féminin et que c’est la France qui l’organise. Camille Abily (OL), Florian Thauvin (OM), Ludovic Giuly (ASM), et Diego Carlos (FCN) sont, chacun pour leurs clubs respectifs, les parrains de cette opération.

Vous aimerez aussi:  OM : Salaire, contrat ce que la Juve propose à Arkadiusz Milik

Un but = 500€. Les joueurs concernés ont un mois pour en marquer le plus possible

Pour que la manifestation soit complète, ce 1er mars est lancé à l’attention des clubs, un appel à projet tournés vers la féminisation du football et principalement : l’accès à la pratique pour toutes, la féminisation de la gouvernance, le soutien à la performance ainsi que la médiatisation du sport féminin. Quatre projets seront retenus, pour qu’ils gagnent en légitimité, ne reste qu’à souhaiter aux acteurs des équipes concernées, de claquer un maximum de buts en mars. Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas que dans leur intérêt.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV