La balance des transferts des clubs de Ligue 1 en détail

6 octobre 2020 à 7:40 par Arthur Herniou

0
Mercato Ligue 1

Un étrange mercato s’achève ce lundi soir.

C’est ce lundi 5 octobre qu’a pris fin le mercato estival de 2020, rendu particulier par le contexte. Retardée dans le temps, cette fenêtre de transferts a été beaucoup moins agitée que les précédentes, avec des montants très inférieurs et une tendance aux prêts. Les dépenses et recettes enregistrées par les clubs français ont diminué de plus de la moitié par rapport à la saison dernière. Comme pour le PSG ou l’OM, la plupart des écuries de Ligue 1 affichent une balance entre les dépenses et les revenus, négative.

Le PSG et l’OM moins actifs que prévu, pas Rennes

Tous deux contraints, par la situation, à dépenser au mieux, et au moins cher, le PSG et l’OM n’ont pas pu se renforcer, en vue de la Ligue des Champions, comme ils l’auraient rêvé. Après avoir levé l’option d’achat de Mauro Icardi à 50 M€, le PSG est resté plutôt discret sur le mercato, et a consolidé son effectif à coup de prêts, sans vraiment réussir à réduire sa masse salariale et renflouer ses caisses. Le rival marseillais a rencontré les mêmes limites. Malgré le départ, tardif certes, de Bouna Sarr pour le Bayern Munich, il a été dur pour l’OM de trouver des liquidités, et de mettre à profit cette fenêtre de transferts. C’est tout l’inverse du troisième qualifié pour la Ligue de Champions, Rennes, qui a réussi à fortifier son équipe à presque tous les postes, tout en dégraissant, avec notamment les départs de Raphinha pour Leeds et Edouard Mendy pour Chelsea.

Vous aimerez aussi:  Cristiano Ronaldo sort une montre inédite à 600 000€ pour accompagner son record

Le LOSC, l’OL et l’ASSE gagnants du mercato

Quelques records sont tombés ça et là en Ligue 1, notamment à Saint-Etienne. L’ASSE, qui avait besoin de rebondir, financièrement et sportivement, après avoir terminé à la 17e place la saison passée, a bouclé le plus gros départ de son histoire avec Wesley Fofana, parti à Leicester pour 35 millions d’euros, hors bonus. Une explication à la balance des transferts très favorable dans le Forez. Similairement, la vente de Victor Osimhen à Naples contre 70 millions d’euros sans les variables a permis au LOSC d’être actif sur le marché, à l’aube d’une saison européenne. Bonne opération également pour l’OL, qui a pu vendre plus cher qu’acheter, après une saison manquée et un mercato 2019 gourmand.

La balance des transferts des clubs de Ligue 1 sur le mercato d’été 2020-2021

Club Dépenses Recettes Balance en transfert
Angers SCO 11 M€ 10,7 M€ -0,3 M€
AS Monaco 40,5 M€ 13,8 M€ -26,7 M€
AS Saint-Etienne 4,5 M€ 44 M€ +39,5 M€

Voir le détail de la Ligue 1 en page 2




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑