Ce que les clubs de Ligue 1 ont dépensé à la mi-temps du mercato

8 juillet 2020 à 21:50 par Thomas

0
Mercato ligue 1 transfert

C’est ce mercredi soir, la mi-temps du mercato en Ligue 1.

C’est une nouveauté, improvisée par les circonstances sanitaires mondiales : cet été 2020, le mercato des clubs français a sa propre mi-temps. Sifflée ce mercredi 8 juillet à minuit, elle durera le temps d’un mois jusqu’à la reprise normalement fixée au 10 août. Il y a pour explication que la France n’a pas repris ses championnats, la Ligue de football (LFP) a souhaité pouvoir avancer la fenêtre autorisée. Ce qu’elle a obtenu en contrepartie d’une pause observée en juillet, quand les voisins européens débuteront leur marché.

PSG, OM, ASSE, Nantes… n’ont signé que des options d’achats

A ce stade, les clubs de la Ligue 1 ne sont pas tous dans le même ordre de marche. Certains ont largement anticipé la rentrée en recrutant massivement. Et efficacement, à tout le moins sur le papier, du côté de l’OGC Nice ; clairement le club le plus actif de ce mois de juin. Les Aiglons ont investi plus de 21 millions d’euros pour quatre joueurs, ils sont les deuxièmes plus dépensiers du championnat, voire les premiers si l’on tient compte du fait que Mauro Icardi était déjà au PSG la saison dernière, mais à son sujet l’option d’achat vient d’être levée. L’Argentin est donc une recrue de l’été, comme l’est Toko Ekambi à l’OL, Moses Simon à Nantes, Kolodziejczak à l’ASSE, Alvaro Gonzalez à l’OM….

Au Stade Rennais la recrue la plus chère, à Angers un record de transfert

Eux mis à part, c’est le Stade Rennais qui a signé la recrue la plus chère du début de l’été en Ligue 1, avec Martin Terrier, passé de Lyon à la Bretagne, contre une indemnité de transfert de douze millions d’euros sans les bonus (à ce sujet d’ailleurs, les sommes exprimées ci-dessous le sont sans les variables complémentaires quand il y en existe dans l’opération). Quant au SCO Angers et le FC Lorient, ils ont battu le record de meur transfert le plus cher, en enrôlant respectivement l’ancien gardien des Girondins, Paul Bernardoni (7,5 M€), et l’attaquant du Clermont Foot Adrian Grbic (9 M€).

Vous aimerez aussi:  OM : Ça coûte combien de recruter Mathieu Gonçalves (TFC) ?

Ce que les clubs de L1 ont dépensé après un mois de mercato

Paris SG = 50 M€ (Icardi)
OGC Nice = 21,3 M€ (Bambou, Gouiri, Schneiderlin, Kamara)
Lorient FC = 13,5 M€ (Diarra, Boisgard, Grbic)
Stade Rennais = 12 M€ (Terrier)
Olympique Lyonnais = 11,5 M€ (Toko Ekambi)
Angers SCO = 10,5 M€ (Bernardoni, Doumbia)
FC Metz = 10,2 M€ (N’Doram, Vagner, Ambrose)
Stade de Reims = 6,7 M€ (Donis, Hornby, De Smet)
Montpellier HSC = 6,3 M€ (Mavididi)
FC Nantes = 5 M€ (Simon)
Stade Brestois = 5,4 M€ (Honorat, Faivre)
RC Lens = 4,5 M€ (Medina, Jean)
AS Saint-Etienne = 4,5 M€ (Kolodziejczak)
Olympique de Marseille = 4 M€ (Gonzalez)
Nîmes Olympique = 2,85 M€ (Benrahou, Meling, Reynet)
AS Monaco = 2,5 M€ (Musaba)
RC Strasbourg = 2 M€ (Waris)
LOSC = –
Girondins de Bordeaux = –
Dijon FCO = –




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer