OM, PSG, Stade Rennais… Qui va gagner la prochaine C1 selon les bookmakers ?

3 septembre 2020 à 18:30 par Thomas

0
Ligue des champions bookmakers

Trois clubs français disputeront la prochaine campagne de la Ligue des champions.

Un peu moins d’un mois nous sépare de la date du 1er octobre, au jour où se tiendra, au Grimaldi forum de Monaco, le tirage de la Ligue des champions, saison 2020-21. Avec trois équipes françaises assurées d’y être ; l’une, le PSG, y est à son habitude, finaliste de la saison dernière, une autre, l’OM, qui y revient après sept ans d’absence, et la dernière, le Stade Rennais, qui découvre la C1 pour la première fois.

L’OM et le Stade Rennais lointains outsiders

Forcément, pour ces trois équipes là, les chances de gagner la compétition, sont jugées inégales par les bookmakers de France. Pour Rennes, la cote moyenne d’une victoire finale, le 29 mai 2021 (si tout se déroule selon le calendrier), au Stade olympique Atatürk, en Turquie, est a minima à 100. Et parfois le triple ou plus. Les Bretons sont plutôt dans la deuxième partie de la liste, des prétendants au sacre. Et l’OM pas beaucoup mieux considéré. Les Phocéens ont une cote proche de celle des Rennais, mais à chaque fois légèrement inférieure. A la moyenne des opérateurs que nous avons consulté, Rennes est à 232 contre un, et Marseille, à 179 contre un.

Vous aimerez aussi:  F1 : Les coulisses du contrat de Lewis Hamilton

Le PSG derrière le Bayern, City et Liverpool

C’est plus sérieux par contre, pour le PSG. Mais bien que finaliste battu par le Bayern, en 2020, le club de la capitale n’est, pour tous les bookmakers sondés, que la quatrième force en présence au départ. Avec une cote de victoire, à 9,6. Il y a devant, un match joué dans un mouchoir de poche, et des visions qui diffèrent d’un opérateur à l’autre, entre le champion munichois, et le Manchester City de Guardiola. Pour les Allemands, la cote est de 5,25 et de 5,3 à la formation anglaise. Derrière, c’est un autre club britannique, les Reds de Liverpool, qui se glisse, à 6,88 contre un.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑