OM – Quel manque à gagner des élimination en coupes nationales et d’Europe ?

6 janvier 2019 à 16:55 par Thomas

0

Les éliminations des coupes sont pour l’OM, à la fois préjudiciables sportivement et financièrement.

C’est un camouflet sportif, aux conséquences évidentes sur les finances du club. Ce dimanche, l’OM est tombé de haut à Saint-Etienne, contre l’équipe d’Andrézieux, battu 2-0 dès son entrée en Coupe de France, par le club de Nationale 2 (2-0). Elimination prématurée qui fait suite à celles identiques, en coupe de la Ligue ainsi qu’en Ligue Europa. Trois sorties au premier tour qui privent les Marseillais de quelques millions d’euros pourtant nécessaires, à la case des recettes à justifier, pour le fair play-financier.

L’OM éliminé d’entrée de toutes les coupes nationales et de la Ligue Europa

La saison dernière, l’Olympique de Marseille s’est incliné en Coupe de la Ligue, dès son entrée en huitièmes de finale face au Stade Rennais. Cette défaite aux tirs au but en Bretagne a rapporté un peu plus d’un demi-million d’euros aux Phocéens. Plus un autre gros demi-million (540.000 euros), pour le quart de finale de la Coupe de France, perdu face au PSG futur vainqueur du tournoi. Cette saison 2018-2019, les deux défaites aux premiers tours des deux coupes nationales rapportent à l’OM, 634.500 euros ; dans leur malheur, les Phocéens ont la chance que les dotations aient été augmentées, tant du côté de la LFP pour la Coupe de la Ligue, que de la FFF avec la Coupe de France.

Vous aimerez aussi:  OM : Du Chili à l'OM, l'évolution du salaire de Sampaoli

Plus de 20M€ gagnés en Ligue Europa la saison dernière, plus de moitié moins en 2018-19

Et l’on ne parle ici que de primes à la performance, sans prise en compte de la valorisation d’image, dans le cas d’un parcours réussi, ni les bénéfices au guichet notamment, si le club avait reçu au Vélodrome. Avec l’autre élimination dès la phase de groupe de la Ligue Europa dont il était pourtant le finaliste sortant, le manque à gagner s’épaissit. La saison dernier, le parcours européen des hommes de Rudi Garcia avait rapporté un total exact de 22.966.178 millions d’euros, au bénéfice des primes et de la part de l’audiovisuel. Comme ici aussi, l’UEFA a augmenté sa dotation, Marseille minimise, avec presque 7 millions garantis, sans la part des droits télé. Au mieux, les Phocéens devraient avoisiner la dizaine de millions d’euros de recettes, au moment de la répartition finale.

La Ligue des champions en absolue nécessité pour minimiser le manque à gagner

La seule façon désormais pour le club de minimiser l’impact financier de ces trois éliminations, c’est de se qualifier pour la prochaine campagne de la Ligue des champions. La si lucrative C1 qui change la dimension des clubs qui la disputent.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV