OM : Quelle est la fortune de Mourad Boudjellal qui lorgnerait sur l’OM ?

26 juin 2020 à 13:05 par Thomas

0

Mourad Boudjellal clame son envie de reprendre l’OM.

Il le dit lui même sur les ondes de RMC, ce vendredi : « Je confirme les rumeurs, il y a des fonds du Moyen-Orient dont je suis porteur pour racheter l’OM. Le timing de la vente ? Ça va dépendre du vendeur. On va entrer en phase de négociation ». Celui qui parle est Mourad Boudjellal, homme d’affaire varois que la planète sport connait, pour sa réussite dans le rugby, à la tête du RC Toulon.

Mourad Boudjellal de l’ovalie au ballon rond du foot

D’un ballon ovale à un autre plus rond, Mourad Boudjellal ne cache pas ses envies de reprendre un club de football, pour tenter d’appliquer les recettes apprises de l’ovalie. L’Olympique de Marseille est un monument plus gros encore que le club toulonnais, Boudjellal ne viendrait donc pas seul sur le projet, mais accompagné d’investisseurs du Moyen-Orient, à propos desquels on ne sait encore rien.

Une fortune donnée proche de la cinquantaine de millions. Plus ou moins

Quant à Mourad Boudjellal, il doit sa fortune à l’édition et à la société Soleil Productions, centrée sur la bande-dessinée, avec des séries cultes (Rahan dans les années 80 ou Lanfeust de Troy plus récemment). Il a vendu ses parts en 2011 pour ne plus se consacrer qu’à la gestion d’un club sportif professionnel. Personnage entier, friand de médias et jamais avare en punchline (certaines lui valant d’ailleurs des remontrances officielles), Mourad Boudjellal a la gouaille et le caractère volcanique qui colle à un club comme l’OM.

Vous aimerez aussi:  Super Ligue : "Le pire des deux mondes", "des clubs rentiers"... L'avis d'un expert

A l’OM avec ses idées. L’argent viendrait d’investisseurs étrangers

En a-t-il aussi les moyens financiers ? Raisonnablement non, pas à lui seul. Sa fortune est incertaine, nos voisins britanniques l’estimaient en 2017 de 50 à 60 millions d’euros. Dans l’attelage qu’il imagine pour prendre les rênes de l’OM, lui serait le président exécutif en charge d’exploiter tous les filons qu’il lui ont permis de redonner au RC Toulon ses lettres de noblesses et son prestige. L’argent, il viendrait d’ailleurs, d’investisseurs financièrement plus solides, car il faut l’être pour gérer la pression environnante à Marseille et assurer le chiffre d’affaire du club, à 130 millions d’euros (hors trading), en 2019.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV